Aller au contenu principal

Porc : la France continue sur la même lancée

 © Morten Thomsen
© Morten Thomsen

Sur la même lancée que la semaine dernière, le prix du porc en France reprend 1,4 centime ce jeudi pour s’installer à 1,375 euro selon le Marché du porc breton (MPB). Les disponibilités restent insuffisantes aux besoins actuels des abattoirs. « L’activité sur la zone Uniporc Ouest sera stable à 366 000 porcs environ, les poids moyens seront également stables à légèrement baissiers. » indique le MPB. Aucun changement majeur en Allemagne, où le cours reste figé au même niveau depuis huit semaines consécutives. La demande intérieure ne semble pas vouloir décoller tandis que les retards d’enlèvements accumulés par l’abattoir Tönnies suffisent aux besoins. Si l’inertie allemande perdure et influence les autres cotations européennes, la demande chinoise se montre quant à elle plus vive avec des bases tarifaires à la hausse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

[PPA-Covid-19] Porc : L’Allemagne dans le rouge

« C’est un cauchemar que vit tout le secteur porcin allemand aujourd’hui » déplore Matthias Kohlmüller,…

 © Rita Lemoine
Hausse des abattages de vaches laitières en août

68 269 vaches laitières ont été abattues au mois d’août, selon Agreste. C’est 6 % de plus que l’an dernier, même date. En…

Viande bovine : rebond des exportations françaises en juin

Après deux mois consécutifs de repli, les exportations de viande bovine sont reparties à la hausse en juin. Avec environ…

 © jette 55  sur pixabay
PPA : la fermeture du marché chinois, un choc pour le secteur porcin allemand

Le marché chinois représente un poids important dans les exportations de produits porcins allemands. Au premier semestre…

Viande de boucherie : bonne consommation en juillet

Les achats des ménages de viande de boucherie fraîche ont été bien orientés en juillet, poursuivant leur dynamique…

 © Virginie Pinson
Jeunes bovins : un marché toujours plombé

Le marché des jeunes bovins français ne parvient pas à sortir de son marasme. Il faut dire que l’export vers les marchés…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio