Aller au contenu principal

Pomme de terre origine France : pourquoi il faut craindre des tensions sur les approvisionnements

La météo particulièrement pluvieuse et le contexte de la filière font craindre des pénuries de pomme de terre, une inquiétude pour les fabricants de gnocchis, un segment très dynamique au rayon traiteur.

gnocchis, chips, frites, purée, pommes de terre sautées, recouvrent entièrement l'image
Les besoins de pomme de terre pour la transformation s'envolent, pas la production
© Généré par l'IA

Les surfaces de pommes de terre de consommation vont-elles reculer cette année, contrairement aux attentes ? C’est la crainte de plusieurs opérateurs. D’une part, la météo très pluvieuse a engendré des retards dans les plantations. Nombreux sont les agriculteurs a ne pas avoir réalisé la totalité de leurs emblavements à temps, avec un risque sur la qualité, puisque les calibres pourraient être trop petits.

Lire aussi : Bio : « Il faut se mobiliser pour arrêter la baisse des assortiments ! »

Pénurie de plants de pomme de terre

 De l’autre, il manque de plants certifiés, selon Agreste. La production de plants a en effet reculé de 10 % l’an dernier, les producteurs se détournant de ces derniers, mal payés, au profit de la pomme de terre de consommation aux prix en hausse.  De plus les évolutions de la réglementation en matière phytosanitaires rendent de plus en plus complexe la production de plants certifiés. Le risque de déclassement est élevé, ce qui rend moins incitative cette production. Conséquence ? Il manquerait 1/3 des 300 000 tonnes de plants nécessaires. 

Les industriels de la transformation de la pomme de terre craignent pour leurs approvisionnements

« Sur la récolte 2024, on ne sait pas où on va. La tension s’accélère », nous explique Bruno Gil, directeur marketing de Saint Jean. Le pastier rhônalpin, qui fabrique des gnocchis avec des pommes de terre françaises non déshydratées, s’inquiète pour ses approvisionnements, tant en quantité qu’en qualité. 

« La pomme de terre, ça devient l’or jaune »

« On travaille avec de la pomme de terre fraîche, pas des flocons, donc les défauts de qualité se verront dans les gnocchis », se soucie le directeur, qui anticipe aussi des hausses de prix. 

Lire aussi : Pommes de terre : un besoin de 40 000 à 50 000 ha supplémentaires pour l’industrie 

Le gnocchi, un segment dynamique

« La pomme de terre, ça devient l’or jaune », souffle-t-il, évoquant l’essor des produits transformés, frites, chips, et gnocchis. « Le gnocchi connait un très fort développement, les ventes n’ont pas été ralenties par l’inflation, c’est un segment très contributif à un rayon traiteur frais en difficulté », conclut Bruno Gil.  

 

 

Les plus lus

Audition du pdg du groupe Bigard sur les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France
Décapitalisation, Egalim, crise des abattoirs, tensions avec la GMS, Jean-Paul Bigard s’explique face aux députés

Le président-directeur général du Groupe Bigard a répondu pendant 2hoo aux questions des députés sur la souveraineté…

Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, devant trois députés de la commission d'enquête sur la perte de souveraineté alimentaire, le 6 juin 2024
Lactalis : « On est la cible de beaucoup d’attaques en tant qu’entreprise qui réussit », déplore Emmanuel Besnier

Le président-directeur général du Groupe Lactalis a répondu pendant 2h00 aux questions des députés lors d’une audition à…

camion de transport de bétail
Bovins : qui a profité de la réouverture du marché turc ?

Pour limiter la décapitalisation, le gouvernement turc a ouvert les importations d’animaux vifs et de viande bovine en 2023.…

carte de la vienne
Agneau : Bigard reprend l'abattoir Sodem du Vigeant

Jean-Paul Bigard a annoncé l'acquisition du premier abattoir d'agneaux de France. 

graines de soja
Alimentation animale : pourquoi les prix du soja pourraient flamber fin 2024

Si le règlement européen sur la non déforestation importée (RDUE) est clair quant à ses objectifs, le manque de précision sur…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio