Aller au contenu principal

Poissons : la hausse des achats ne compense pas la fermeture de la restauration

La fermeture des restaurants a des conséquences très négatives sur les cours des poissons fins dont ce secteur est un débouché incontournable. Ainsi la sole a vu ses prix rester sous la barre des 10 €/kg à la criée d’Arcachon tout au long du mois de février. Des niveaux qui n’avaient pas été vus depuis 2015. Même tendance pour le turbot avec des prix qui n’ont pas dépassé 17,42 €/kg sur la même criée en février, contre un pic à 23,24 € un an plus tôt.
Pourtant les achats de poissons frais par les ménages pour leur consommation à domicile sont bien orientés. FranceAgriMer relaie les données de Kantar qui font le bilan d’une année 2020 exceptionnelle et fait état d’une hausse de 3,1 %. Le saumon a particulièrement profité des confinements et de la baisse de son prix moyen d’achat (-3,6 % à 18 €/kg) avec une envolée de près de 25 % des volumes achetés. Le cabillaud a en revanche perdu du terrain (-11,1 %) à relier à une baisse de l’offre et une hausse des prix (+8,6 %). Le lieu noir a aussi reculé (-6,2 %) tandis que la truite suivait le sillage du saumon (+8,3 %). À noter, la chute des achats de Saint Jacques entières (-17,5 %) au profit des noix fraîches (+9,2 %). Le rayon traiteur de la mer a aussi bien performé, avec une hausse de 16,3 % pour les poussons panés, 5 % pour les fumés et 9,3 % pour le surimi. Les achats de plats préparés à base de poissons ont bondi de 5 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le lait fait les frais du « bio à tout prix », selon la FRSEA des Pays de la Loire
Le syndicat agricole des Pays de la Loire déplore le début des baisses de prix du lait bio. Il accuse les entreprises et…
Des abattoirs français, espagnols, autrichiens et néerlandais déréférencés par la Chine
L'Ifip informe que certains abattoirs européens ont perdu leur agrément pour exporter vers la Chine.
Inflation générale et pénuries pour les fabricants d’aliments d’élevage
Le Snia, syndicat des fabricants d’aliments composés, annonce des hausses inévitables de l’alimentation animale et signale le…
Veau de boucherie : les prix ont résisté à l’été

Les cours des veaux de boucherie ne se sont pas effondrés cet été, contrairement aux deux années précédentes. Cette…

Lactalis a réalisé 23 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour les produits laitiers en 2020.
Le français Lactalis devient numéro 1 mondial du lait
Le chiffre d’affaires pour les produits laitiers de Lactalis a dépassé pour la première fois en 2021 celui de Nestlé, selon un…
Hausse de la production mondiale de porc en 2021 portée par la Chine

La production mondiale de porc devrait progresser en 2021, portée…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio