Aller au contenu principal

Au-delà du soutien aux cantines scolaires des petites communes
Plan de relance : Restau’Co sollicite deux mesures complémentaires

Restau'Co demande un dérogation aux règles de la concurrence européenne pour l'achat de 30% des produits frais des collectivités publiques. © Pascal Xicluna / ...
Restau'Co demande un dérogation aux règles de la concurrence européenne pour l'achat de 30% des produits frais des collectivités publiques.
© Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Le plan gouvernemental a pris en compte les besoins des professionnels de la restauration collective, salue le réseau Restau’Co dans un communiqué publié hier. « Les petites communes bénéficieront du soutien de l’Etat, en vue de proposer des produits, de qualité et respectueux de l’environnement dans les cantines des écoles primaires et maternelles », se félicite le réseau de la restauration collective autogérée estimant le montant des aides annoncé de 50 M€ « en phase » avec ses demandes. Au-delà du plan annoncé par le gouvernement Restau’Co sollicite toutefois deux mesures supplémentaires. Pour faciliter l’achat local dans la restauration publique, l’organisation demande une dérogation aux règles de la concurrence européenne pour l’achat de 30% des produits frais des collectivités publiques. « Le code de la commande publique interdit aux collectivités toute préférence géographique dans leurs achats dès le 1er euro », rappelle Restau’Co qui voit dans « cette obligation légale » un frein au « soutien des filières locales ». Par ailleurs, l’organisation regrette que « les établissements hospitaliers soient aujourd’hui oubliés du plan de relance » alors qu’ils sont soumis aux mêmes obligations que les restaurants d’entreprises ou scolaires pour la montée en gamme des achats, avec « un budget sensiblement inférieur ». « La moyenne nationale du budget alimentaire est en effet de 1,63 euro par repas pour l’hôpital alors qu’elle est de 2 euros pour le scolaire », argumente Restau’Co.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les dernières cucurbitacées du potager municipal de Limoges viennent d’être récoltées par Patrick Garnaud. © F. Pigot/Apap
Un hectare de plus pour le potager municipal de Limoges

En 2020, les cantines scolaires de Limoges ont servi près d’une tonne de légumes bio du potager municipal. Malgré un…

Environ 2000 communes seront bénéficiaires de cette aide, estime Restau'Co. © Cheick Saidou / ...
Loi Egalim : un décret instaure une prime aux cantines rurales

Publié dimanche 7 février au Journal officiel, un…

Face à un protocole renforcé, la mairie de Lyon a décidé de proposer dès ce lundi un menu unique sans viande. © Cheick Saidou / ...
Le menu sans viande de Lyon suscite la polémique (mis à jour avec la réaction des bouchers)

A compter d’aujourd’hui, la ville de Lyon met en place « un menu unique composé d’une seule entrée, un seul plat…

 © Pixabay
Renforcement du protocole pour la restauration scolaire

Lundi 1er février l’Education nationale a mis en ligne un…

La restauration collective contribue à 10% des apports nutritionnels des adultes, et entre 15 et 20% des enfants et adolescents. © Pascal Xicluna / ...
L’Anses préconise de faciliter l’accès à la restauration collective au plus grand nombre

« La restauration collective –restaurants scolaires et d’entreprise- apparaît la plus conforme aux recommandations…

Anne Souyris, adjointe en charge de la Santé à la mairie de Paris. © BFMTV
Un menu sans viande aussi à Paris ?

Anne Souyris, adjointe en charge de la Santé à la mairie de Paris, a annoncé hier sur…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio