Aller au contenu principal

Pêche : améliorer la logistique post-pandémie

 © Free Photos de Pixabay
© Free Photos de Pixabay

Dans un récent rapport, la FAO réfléchi à l’évolution des filières pêches et aquaculture après la pandémie. Alors que les opérateurs publics et privés remettent en fonctionnement des circuits logistiques bouleversés par le coronavirus, ils cherchent à corriger les manquements majeurs observés pendant la crise sanitaire.
En premier lieu, on observe une recherche de diversification des fournisseurs et des transformateurs, pour être moins dépendants. La recherche de partenaires plus proches géographiquement est aussi une stratégie plus répandue. Alors que dans de nombreuses régions les hôtels et restaurants sont très touchés par la pandémie et que de nombreux pourraient bien ne pas rouvrir leurs portes, les opérateurs doivent trouver de nouveaux débouchés et cherchent à contractualiser avec des détaillants, tout en se développant sur la vente en ligne et la livraison à domicile.
Plusieurs évolutions de la chaîne logistiques devraient perdurer après la pandémie estime la FAO, comme une plus forte digitalisation et traçabilité, davantage de poisson transformé et une consommation à domicile renforcée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Wikipedia
2020, mauvaise année pour la conchyliculture normande

La France assure la quasi-totalité de la production européenne d’huîtres creuses. De la Manche à la Méditerranée, la…

 © Normandie Fraîcheur Mer
Les coquillages résistent, les poissons fins plongent

Même si elles ont augmenté de 8 % en volume entre novembre et décembre, les ventes de produits de la mer en halles à…

 © Jürgen Sieber de Pixabay
Saumon : la Norvège exporte beaucoup mais à bas prix

À environ 45 couronnes norvégiennes fin janvier, l’index Nasdaq du saumon norvégien se situe à un niveau très bas, jamais…

 © Michael Gaida sur Pixabay
Le transport vers la Chine sous pression

Les échanges restent compliqués avec la Chine en ce qui concerne les denrées périssables, notamment les produits de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio