Aller au contenu principal

Oui, les achats d’œufs ont bien reculé en avril

Les achats d’œufs par les ménages dans la grande distribution étaient bien à la traîne en avril, comme le disaient les opérateurs, pour autant, ils restent à des niveaux élevés. Du côté des prix, la cotation TNO établie par les Marchés a diminué ce mardi 14 mai

rayon oeufs
Les ménages ont acheté un peu moins d'oeufs en avril 2024 qu'en 2023
© Virginie Pinson

Les opérateurs de la filière nous font part, depuis plusieurs semaines, d’un ralentissement des commandes des centres de conditionnement. Un ressenti qui se trouve confirmé par les données du baromètre exclusif Circana pour Les Marchés, disponible dans votre quotidien paru mardi 14 mai. Ainsi, sur le mois d’avril, les ventes de la GMS d’œufs ont reculé de 4,8 % en volume par rapport à la même période de 2023 (-7,4 % pour les codes 2 et 3, -1,2 % pour le code 1 et -6,1 % pour le bio). Un repli alors même que les prix ont baissé sur un an, mais cette baisse reste à nuancer. En effet, lorsque l’on compare aux ventes de la même période de 2022, les indicateurs restent au vert puisque l’on constate une progression de 1,6 %, entièrement liée à l’effet moteur du plein-air (+19,2 %) puisque bio (-11,2 %) comme cage et sol (-7,3 %) ont reculé sur deux ans.

Baisse des prix des œufs calibrés

Ce mardi, plusieurs opérateurs rapportaient des commandes des centres très décevantes en œufs tout-venant. En calibré, les avis sont un peu plus divergents, néanmoins plusieurs rapportaient des débords, des commandes limitées et une pression des œufs étrangers notamment sur le Min de Rungis. D’où une nouvelle baisse des cours. 

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

courbe de prix moyen des gros bovins
Le prix PMP des gros bovins rattrape son niveau de 2023

Le marché des gros bovins a subi les fériés, l’activité reprend désormais avec des prix qui évoluent différemment pour les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio