Aller au contenu principal

Où en est la transition vers l’œuf alternatif dans le monde ?

Les ONG animalistes suivent de près les engagements des entreprises qui promettent de s’affranchir des œufs de poules élevées en cage. 

A lire aussi, L’évolution des prix des œufs français, au 17 mai 2024, expliquée par Les Marchés qui publie trois fois par semaine la TNO (Tendance Nationale Officieuse).

oeufs durs en usine
De moins en moins d'entreprises utilisent des oeufs de code 3, selon une coalition d'ONG
© CNPO

89 % des entreprises ayant s’étant engagées à ne pas utiliser dœufs issus de poules élevées en cage tiennent leur objectif, selon Open Wing Alliance, un regroupement international d’ONG animalistes, parmi lesquelles L214 pour la France. Ce panel mondial est publié chaque année par Open Wing Alliance qui juge qu’à l’aune de ces chiffres les 1000 entreprises s’étant engagées à ne plus utiliser d’œufs de code 3 en 2025 vont tenir leurs engagements dans les temps. Parmi les 2 600 entreprises qui remontent leurs données auprès de ces ONG, la restauration est massivement représentée (dont McDonald’s US, The Cheesecake Factory ou Scandic Hotel), suivie des industriels comme Hershey. Open Wing Alliance estime à 4 milliards le nombre de poules encore élevées en cage dans le monde. 

Nouvelle baisse des prix des œufs calibrés au 17 mai

Par ailleurs, le marché de l’œuf calibré ce vendredi reste toujours très hétérogène avec des remontées assez variables selon les opérateurs. Si les uns jugent que les commandes semblent repartir un peu, d’autres constatent toujours autant de lourdeurs et de concurrence internationale. D’où une nouvelle baisse des prix, néanmoins plus modérée que les précédentes. 

Les plus lus

Audition du pdg du groupe Bigard sur les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France
Décapitalisation, Egalim, crise des abattoirs, tensions avec la GMS, Jean-Paul Bigard s’explique face aux députés

Le président-directeur général du Groupe Bigard a répondu pendant 2hoo aux questions des députés sur la souveraineté…

Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, devant trois députés de la commission d'enquête sur la perte de souveraineté alimentaire, le 6 juin 2024
Lactalis : « On est la cible de beaucoup d’attaques en tant qu’entreprise qui réussit », déplore Emmanuel Besnier

Le président-directeur général du Groupe Lactalis a répondu pendant 2h00 aux questions des députés lors d’une audition à…

camion de transport de bétail
Bovins : qui a profité de la réouverture du marché turc ?

Pour limiter la décapitalisation, le gouvernement turc a ouvert les importations d’animaux vifs et de viande bovine en 2023.…

carte de la vienne
Agneau : Bigard reprend l'abattoir Sodem du Vigeant

Jean-Paul Bigard a annoncé l'acquisition du premier abattoir d'agneaux de France. 

graines de soja
Alimentation animale : pourquoi les prix du soja pourraient flamber fin 2024

Si le règlement européen sur la non déforestation importée (RDUE) est clair quant à ses objectifs, le manque de précision sur…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio