Aller au contenu principal

Nicolas Routhiau prend les rênes du groupe familial

Après le décès d’Alain Routhiau, son frère Nicolas Routhiau, jusqu’ici co-dirigeant, prend les rênes du groupe familial.

Nicolas Routhiau, au centre, devient dirigeant du groupe Routhiau. Il est entouré d’Adrien Bombre, directeur commercial pôle traiteur et dessert, de Thierry Gobin, directeur général adjoint pôle traiteur et dessert, d’Alain Nouvellon, directeur général adjoint pôle viandes et végétal cuisinés, de Vincent Bouclier, directeur commercial pôle viandes et végétal cuisinés, de Patrick Landais, secrétaire général groupe, de Farah Tisseau, directrice marketing et communication groupe et de Marlène Marchesseau, responsable des ressources humaines groupe.
© Groupe Routhiau

A la suite du décès brutal d’Alain Routhiau, le groupe se réorganise pour poursuivre son activité. Jusqu’ici co-dirigeant, Nicolas Routhiau prend les rênes du groupe. « Il a pour volonté de poursuivre l’aventure de manière collective avec une équipe pluridisciplinaire à ses côtés », explique le groupe Routhiau.

Il est entouré d’Adrien Bombre, directeur commercial pôle traiteur et dessert, de Thierry Gobin, directeur général adjoint pôle traiteur et dessert, d’Alain Nouvellon, directeur général adjoint pôle viandes et végétal cuisinés, de Vincent Bouclier, directeur commercial pôle viandes et végétal cuisinés, de Patrick Landais, secrétaire général groupe, de Farah Tisseau, directrice marketing et communication groupe et de Marlène Marchesseau, responsable des ressources humaines groupe.

Dans un mot adressé à ses clients et fournisseurs, Nicolas Routhiau exprime son envie de poursuivre avec « la même passion » l’aventure. « Avec Alain, nous avons toujours été animés par la même passion : celle du goût, de la qualité et du partage. Nous nous sommes donnés comme mission de faire du bon notre quotidien, convaincus que c’est dans la recherche du bon que l’on deviendra meilleur pour nos consommateurs. En 2022, notre entreprise a su rebondir et saisir de belles opportunités. Elle le doit à l’implication, à l’audace de ses équipes et aussi à vous, qui nous avez fait confiance », écrit-il.

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio