Aller au contenu principal

Moins d’œufs en mars 2024 qu’en 2023

L’évolution des prix des œufs français, au 5 avril 2024, expliquée par Les Marchés qui publie trois fois par semaine la TNO (Tendance Nationale Officieuse).

watercolour close up of an egg, plain background
Le marché de l'oeuf restait relativement fluide
© Généré par l'IA

La France aurait produit 1,2 milliard d’œufs en mars 2024, c’est 5,7 % de moins que l’an dernier selon Agreste. La cage compte pour 400 millions d’œufs (-7,7 %) et l’alternatif pour 800 millions (-4,7 %). Ces chiffres sont néanmoins à prendre avec précaution car sont issus de modèles prospectifs, mais permettent de comprendre la tension sur le marché alors que les achats des ménages d’œufs coquille se portent bien. A noter, que toujours selon Agreste, les mises e place de poulettes de ponte en janvier 2024 dépassaient de 9,7 % leur niveau de l’an dernier.

Sur le marché français de l’œuf calibré, toujours aucun changement vendredi et un certain attentisme des opérateurs devant les prix qui restent élevés. Au niveau européen, on constatait des replis des cotations en Allemagne comme aux Pays-Bas et en Belgique, baisses plus prononcées pour les œufs blancs, moins demandés après Pâques. 

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio