Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Moindre volatilité

Après les fortes hausses de la semaine dernière, la volatilité s’est faite plus discrète et, bien que la fermeté reste de mise, les hausses semblent contenues. Les effets du stockage familial massif se tassent, et les transformateurs, meuniers, semouliers, sont généralement couverts et reviennent à un rythme d’achat normal. Seuls les brasseurs d’orge ne manifestant pas de besoins. L’exportation est bien présente et la filière s’adapte aux difficultés logistiques que ce soit pour l’approvisionnement des silos portuaires ou les chargements de bateaux. À la date du 30 mars, sur les 23,9 Mt de blé sorties de l’UE vers les pays tiers, (14,3 l’an dernier, à date) la France figure pour 7,6 Mt et détient la 1er place des exportateurs européens. Le manque de nouvelles affaires en orge limite la capacité des prix à s’aligner sur la fermeté du blé, tandis que le maïs se tient sur l’intérieur et se trouve moins exposé que son homologue U.S à la chute du pétrole et de l’éthanol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Evolution des cours du colza
La remontée des cours de l’or noir tire ceux du colza
Les mesures de déconfinement décidées un peu partout dans le monde redonnent de l’élan aux prix du pétrole, entraînant ceux du…
Inquiétudes climatiques

À quelques semaines du début des moissons, l’inquiétude monte dans l’UE, y compris en France, au vu des conditions…

Le sucre carbure

Le prix du sucre s’améliore mais le cours du pétrole a un long chemin à parcourir avant que l’éthanol redevienne rentable…

Evolution des cours des principales céréales
Entre déconfinement et bonnes conditions climatiques
Les prix ont peu évolué sur la quinzaine, mais des inquiétudes se font sentir concernant les conditions de culture. La parution…
Le cacao s’étiole

Les cours du cacao se sont stabilisés la semaine dernière après avoir été pénalisés par des difficultés à la vente.…

Chicago : recul du blé, du maïs et du soja

Le cours du blé coté à Chicago a reculé hier pour la quatrième séance consécutive au lendemain d’un rapport du ministère…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio