Aller au contenu principal
Font Size

L'Ukraine ouvre la vente des terres arables

Le Parlement ukrainien a adopté mercredi en première lecture un projet de loi porté par le nouveau président pour autoriser dès 2020 la vente des fertiles terres agricoles du pays, un texte très controversé. A l'issue d'une séance houleuse et malgré des manifestations, 240 députés ont voté en faveur du projet de loi, soit 14 voix de plus que la majorité requise. « Ce jour entrera dans l'Histoire de l'Ukraine », s'est félicité sur Facebook le Premier ministre ukrainien Oleksiï Gontcharouk, après le vote, « nous allons enfin pouvoir faire la transition du féodalisme vers de véritables relations de marché ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au centre, Jean-François Loiseau, président d'Axéréal © VR
Axéréal attend des rendements contrastés mais de qualité

Coopérative céréalière basée dans le Loiret,…

« Les premières estimations des moissons sont alarmantes »

« Les premières estimations des moissons sont alarmantes », s’inquiète la FNSEA dans un communiqué. Selon les…

Le bénéfice d’Ebro bondit de 28% grâce au confinement  

Le groupe agroalimentaire espagnol Ebro Foods, propriétaire de Panzani et Lustucru, a vu son bénéfice net grimper de 38…

ADM avait été pénalisé en 2019 par le soja américain.
ADM améliore ses résultats

Archer Daniels Midland (ADM) a vu son bénéfice net progresser de près de 84 % au premier semestre. Le géant du négoce…

Invers a eu l’idée d’élever des vers de farine à partir de coproduits des cultures céréalières non valorisés. © Invers
Invers a créé une filière de vers de farine dans le Puy-de-Dôme
Depuis 2018, Invers a mis en place une filière locale de production de vers de farine chez des agriculteurs. Explications de son…
Chaque année, Gilbert Bornhauser fait part de ses résultats de moisson sur sa ferme beauceronne. © Google Maps
Moisson décevante à la « Ferme test des Marchés » 

Comme chaque année, Gilbert Bornhauser, exploitant la ferme de Chicheny, à Chalou-Moulineux, au Sud d’Etampes (Essonne…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio