Aller au contenu principal

L’interprofession des légumes transformés demande une revalorisation des prix

 © Pixabay
© Pixabay

Alors que ses produits sont plébiscités par les Français durant les périodes de confinement notamment, l’interprofession française des légumes en conserve et surgelés (Unilet) appelle à une « juste rémunération de tous les maillons de la filière ». Unilet rappelle que les achats de légumes en conserve et surgelés ont respectivement crû de 7,7% et 8,5% sur les 9 premiers mois de 2020 par rapport à la même période de 2019, avec des pics à respectivement +28% et +21% durant le premier confinement. Durant la semaine du reconfinement les ventes sont reparties fortement à la hausse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Pixabay
Bonduelle prêt à monter au capital de France Champignon

La société coopérative France Champignon connaît de nouveau des difficultés. Elle a été placée mi-novembre en…

 © Innatis
Pommes : Unigrains aide Innatis à reprendre le Domaine des Coteaux

Le numéro deux français de la filière pommes, Innatis, annonce ce jour l’ouverture de son capital à Unigrains et son…

 © Pixabay
Fruits : le Comptoir Rhodanien acquiert la société Ville-Valnoix

Soutenu par Siparex et le Crédit agricole, le groupe Comptoir Rhodanien a annoncé hier l’acquisition de la société Ville…

De gauche à droite : Alain Perrin, directeur général, et Serge Le Bartz, président, du groupe coopératif Eureden. © Eureden
Eureden affiche de fortes ambitions de croissance
Né officiellement le 1er janvier de la fusion des coopératives d’aucy et Triskalia, Eureden affiche ses ambitions :…
 © Pixabay
Le confinement stimule les achats de pommes de terre

Les quantités de pommes de terre achetées par les ménages sur la période du 2 au 29 novembre 2020, par rapport à l’an…

Pour Shanon Ravat, responsable du marketing, et Marc Rauffet, PDG d'Innatis (présentant ici la dernière variété exclusive Zingy), les entreprises du groupe travaillent main dans la main. © Réussir FLD
Innatis s’étend aux fruits à noyaux avec le Domaine des coteaux
Le numéro 2 Français de la pomme, installé près d’Angers, acquiert une expertise et une offre importante en fruits à noyaux en se…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio