Aller au contenu principal
Font Size

Investissement
Lever les freins à la robotisation dans les PME

Les industriels de l’agroalimentaire de taille moyenne peuvent vouloir robotiser pour gagner en qualité de travail, régularité, cadence, créativité. Éclairages d’un intégrateur sur les moyens de réaliser le projet.

Stéphanie Marulier, ingénieur à Vitagora, invite les industries agroalimentaires (IAA) à robotiser dans la dernière lettre d’information du pôle de compétitivité. Elle affirme qu’aucun des dirigeants d’entreprises agroalimentaires qu’elle côtoie « ne remettrait en question les avantages de la robotisation ». Elle relève néanmoins les freins à la robotisation : la crainte d’une mauvaise perception en interne, le coût, la complexité de l’implantation d’un équipement robotique.

Elle est allée chercher des arguments du côté d’un intégrateur : Energence, dont le siège est dans le Rhône et qui a une antenne bretonne en Ille-et-Vilaine. Deux experts d’Energence, Manuel Nunez et Didier Emorine, ont vite balayé le mythe du « robot destructeur d’emploi » pour se concentrer sur leur expérience de terrain. Didier Emorine évoque l’affranchissement pour les opérateurs des tâches les plus pénibles et la limitation des troubles musculosquelettiques (TMS).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Logistique : les ventes de Stef en retrait de 19% au deuxième trimestre

Le spécialiste de la logistique du froid Stef a enregistré un recul de 19,2% de ses ventes au deuxième trimestre de l’…

 © DS Smith
E-commerce : le pli est pris selon DS Smith

Selon une nouvelle étude de l’industriel du carton ondulé d’emballage DS Smith sur les habitudes d'achat en ligne…

Le transport se sent oublié du plan de relance

L’union des transporteurs TLF FNTR et TRM déplore que le fret n’ait pas été mentionné par le Premier ministre Jean Castex…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio