Aller au contenu principal

Investissement
Lever les freins à la robotisation dans les PME

Les industriels de l’agroalimentaire de taille moyenne peuvent vouloir robotiser pour gagner en qualité de travail, régularité, cadence, créativité. Éclairages d’un intégrateur sur les moyens de réaliser le projet.

Stéphanie Marulier, ingénieur à Vitagora, invite les industries agroalimentaires (IAA) à robotiser dans la dernière lettre d’information du pôle de compétitivité. Elle affirme qu’aucun des dirigeants d’entreprises agroalimentaires qu’elle côtoie « ne remettrait en question les avantages de la robotisation ». Elle relève néanmoins les freins à la robotisation : la crainte d’une mauvaise perception en interne, le coût, la complexité de l’implantation d’un équipement robotique.

Elle est allée chercher des arguments du côté d’un intégrateur : Energence, dont le siège est dans le Rhône et qui a une antenne bretonne en Ille-et-Vilaine. Deux experts d’Energence, Manuel Nunez et Didier Emorine, ont vite balayé le mythe du « robot destructeur d’emploi » pour se concentrer sur leur expérience de terrain. Didier Emorine évoque l’affranchissement pour les opérateurs des tâches les plus pénibles et la limitation des troubles musculosquelettiques (TMS).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio