Aller au contenu principal

Les producteurs d’œufs veulent une hausse des prix rapide

La CFA renouvelle sa demande de revalorisation des prix des contrats des œufs face à l’envolée des coûts de production.

© Virginie Pinson

La Confédération Française de l’Aviculture (CFA) demandait fin décembre une hausse rapide de 1 à 1,5 centime d’euro de l’œuf, face à l’explosion des coûts de production, alors que seuls les prix de l’aliment sont intégrés dans les contrats. Le syndicat regrette, dans un communiqué du 19 janvier, que la situation n’aie toujours pas évolué. « La situation actuelle met en péril les éleveurs de poules pondeuses français, avec des faillites et des cessations d’activité qui vont s’accélérer » alerte le CFA, qui attend une avancée rapide dans ses négociations avec les centres de conditionnement et les grandes enseignes, dont certaines « commercialisent des œufs qui ne soient pas d’origine française et ne soutiennent pas les éleveurs français » accuse le syndicat.

« La filière œufs française ne mourra pas en silence ! » conclu le communiqué, promettant des « conséquences » si la revalorisation attendue n’est pas rapidement mise en œuvre.

Les charges qui augmentent selon le CFA :

  • Les poussins
  • La main d’œuvre
  • Les matériaux
  • Les bâtiments
  • Les taux bancaires
  • Les assurances
  • L’énergie (électricité et gaz)

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio