Aller au contenu principal

Les producteurs de maïs veulent aussi déroger à l'interdiction des néonicotinoïdes

Les producteurs de maïs veulent à leur tour bénéficier d'une dérogation pour utiliser des pesticides à base de néonicotinoïdes, ont-ils déclaré vendredi par l’intermédiaire de l’AGPM au lendemain de l'engagement du gouvernement à ouvrir la voie à ces insecticides pour les planteurs de betteraves. Le ministère de l'Agriculture a annoncé jeudi vouloir autoriser les agriculteurs à utiliser dès 2021, « dans des conditions strictement encadrées » et jusqu'en 2023 maximum, des semences de betteraves enrobées de néonicotinoïdes. « La maïsiculture est également en situation d'impasse totale pour lutter contre les mouches », soutient dans un communiqué l’AGPM. « Une recrudescence de ces ravageurs aurait des conséquences dramatiques pour les producteurs et les éleveurs qui comptent sur le maïs fourrage pour nourrir leurs animaux », poursuit l'AGPM.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © Eureden
Eureden cède 20 sites de collecte de céréales et 6 magasins

L’accord à la fusion entre Triskalia et Cecab d’Aucy, pour créer Eureden,…

 © Axereal
Plan social : Axereal annonce plus de 200 suppressions de postes

Le groupe coopératif Axéréal a annoncé « plus de 220 suppressions de postes et plus de 100 fermetures de sites…

 © Pixabay
Grandes cultures : l’effondrement de la récolte de betterave

La note Agreste, du ministère de l’Agriculture sur l’état des grandes cultures au 1er novembre, parue ce jour…

L’Europe surveille les importations de bioéthanol

La Commission européenne a annoncé hier la mise en place d’un système de surveillance des volumes d’importations d’…

Nataïs
Popcorn : Nataïs cherche 700 ha de maïs de plus

Récemment renforcer par l’arrivée d’…

Soufflet a investi 9 millions d'euros pour agrandir ses installations du port de Metz. © Soufflet
A Metz, Soufflet investit 9 millions d’euros pour l’export

Présent sur le port de Metz depuis 1988, le groupe Soufflet a procédé à des travaux d’extension entre janvier 2019 et l’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio