Aller au contenu principal

Les consommateurs antillais-guyanais avides de local

© Didwin 973

Les attentes des consommateurs antillais et guyanais ne sont pas si éloignées de celles de leurs concitoyens métropolitains, puisque 9 sur 10 estiment que les produits locaux sont très importants dans leur vie quotidienne, selon une étude du PARM (Pôle Agroressources et de Recherche de Martinique). 76 % des consommateurs se disent d’ailleurs très intéressés par des innovations alimentaires fabriquées dans leurs régions respectives. Les Antillais-Guyanais privilégient davantage la notion de proximité que les labels. En revanche, les produits locaux sont jugés trop chers et pas assez mis en valeur, notamment dans la grande distribution.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © V. Marmuse
Croissance des produits sans code-barres en magasins bios, malgré le repli du vrac

Les produits sans code-barres en magasin bio (fruits et légumes, vrac, service arrière et produits à poids variable) ont…

Allemagne : les substituts de viande gagnent du terrain

Les consommateurs allemands sont plus friands des substituts de viande. Des produits tendance qu’ils considèrent plus…

 © 2020 The Nielsen Company
Confinement : les applications de livraison tirent leur épingle du jeu

Le confinement aura bien profité aux applications de livraison de repas. Selon une enquête de Nielsen effectuée du 10 au…

 © Hans sur Pixabay
Plastique : une préoccupation qui grandit dans le monde

Kantar Worldpanel a publié une…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio