Aller au contenu principal
Font Size

Commerce extérieur
Le saumon, victime collatérale de la deuxième vague de Covid-19 en Chine

La Norvège a souhaité mercredi pouvoir reprendre les exportations de son saumon vers la Chine après des propos tendant à le mettre hors de cause dans la flambée de Covid-19 qui sévit à Pékin. Les autorités sanitaires norvégiennes et chinoises ont largement disculpé l'emblématique poisson norvégien face aux inquiétudes nées de la détection du nouveau coronavirus la semaine dernière sur un marché de gros de la mégapole chinoise. « Nous n'avons actuellement pas de preuves que le saumon soit porteur ou porteur intermédiaire du coronavirus », a déclaré mardi le directeur adjoint du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, Shi Guoqing, cité par des médias. Soulignant qu'aucun cas de contamination par la nourriture n'avait été signalé, les autorités chargées de la sécurité alimentaire en Norvège ont quant à elles déclaré le poisson de ce pays bon à la consommation. « Nous espérons que cela permettra aux exportations de saumon norvégien vers la Chine de revenir à la normale », a commenté mercredi le ministre norvégien de la Pêche, Odd Emil Ingebrigtsen, dans un communiqué. 

Des éleveurs norvégiens ont fait état d'annulations de commandes depuis que les médias officiels chinois ont annoncé que le virus avait été détecté au marché de gros de Xinfadi, à Pékin, sur des planches servant à découper le saumon importé. De grandes chaînes de supermarchés, dont Wumart et Carrefour, ont immédiatement supprimé le saumon de leurs étals.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Olivier Le Nezet, président du Comité régional des pêches maritimes de Bretagne. © DR
« Le secteur de la pêche bretonne est toujours à la peine »

Les Marchés Hebdo : La réouverture de la restauration est-elle une bouffée d’air…

 © Capture écran Labeyrie
Robert Labeyrie est décédé

Robert Labeyrie, fondateur du groupe Labeyrie, leader du foie gras et du saumon fumé en grande distribution, est mort ce…

L’engouement pour les produits de la mer tire les importations chinoises

En 2019, les importations chinoises de produits de la mer ont affiché une croissance à deux chiffres pour atteindre 15,…

Produits de la mer : des règles d’étiquetages mal respectées

La mise en place obligatoire depuis le début des années 2000 d’un étiquetage sur le nom commercial, le nom scientifique,…

 © ©FAO/Ali Fuat
La consommation de poissons devrait décélérer d’ici à 2030

La consommation mondiale de poissons devrait progresser de 15% entre 2018 et 2030, soit un net ralentissement de sa …

Breizh Armor capital investit dans Symbiomer

Le fonds Breizh Armor Capital participe au renforcement des fonds propres de Symbiomer, entreprise spécialisée dans la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio