Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Le recul se poursuit sur les marchés

Les cours des graines, des huiles et des tourteaux ont poursuivi leur glissade pendant ce mois d'août. En cause : des récoltes record et perspectives de moisson abondantes permettant d'envisager une reconstitution des stocks.

La nature particulièrement généreuse a per-mis d'engranger des récoltes d'oléagineux record et les perspectives de moisson aux États-Unis ou de semis en Amérique du Sud ne font que renforcer la tendance. Les stocks devraient fort logiquement se reconstituer et cela alors que l'économie mondiale et donc la consommation marquent le pas.

Selon la revue spécialisée Oil World, la production mondiale des sept principales huiles (soja, coton, arachide, tournesol, colza, palme et copra) devrait atteindre 507,2 millions de tonnes (Mt), soit 18,1 millions de tonnes de plus que le record de l'an dernier. Sans surprise, les cours des différentes huiles ont continué pendant le mois d'août leur mouvement de baisse amorcé en avril dernier.

Les excellentes conditions climatiques aux États-Unis durant l'été avec un « crop rating » qui est le meilleur noté au cours des vingt der-nières années et la perspective d'une récolte là aussi record (attendue à 104 Mt d'après l'USDA) ont continué à tirer les cours du soja à la baisse. La situation économique de l'Argentine et les possibles conséquences sur la disponibilité des fèves, de l'huile et des tourteaux en provenance de ce pays sur le marché mondial n'ont pas suffi à enrayer la baisse des cours mondiaux sur le marché. En ce début de semaine, alors que Chicago était fermé en raison du Labor day, le marché reste atone, mais la tendance est toujours baissière.

Récolte européenne record de colza

La production mondiale de graines de colza et de canola est attendue en léger repli par rapport à l'an dernier, mais du fait de stocks de fin de campagne conséquents, les disponibilités seront supérieures. Si le Canada s'attend à une production en baisse de 3,6 Mt (14,4 Mt) la production européenne, estimée en hausse de 2,3 Mt (23,5 Mt), devrait atteindre un niveau record. L'Europe ne manquera pas de colza cette année. Oil World estime que la production allemande dépasse les 6 Mt et que la récolte française se situerait à 5,5 Mt.

Entre un bilan qui s'annonce confortable et l'influence du marché du soja, le cours du colza n'a cessé de baisser depuis avril dernier. Sur les niveaux de prix actuels, producteurs et organismes stockeurs sont peu enclins à vendre. Les cours s'affichent en ce début de semaine sur un niveau nominal de 316 €/t en fob Moselle pour des livraisons novembre.

Pour la récolte prochaine, les conditions climatiques plus clémentes qui prévalent cette semaine sur l'Hexagone permettent aux semis de se poursuivre dans de bonnes conditions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Evolution des cours des principales céréales
L’épidémie de coronavirus fait chuter les cours du blé tendre
Le blé tendre français cumule les éléments baissiers – recul des bourses mondiales et chute des cours du pétrole, sur fond d’…
L’essor de Covid-19 entraîne un nouveau recul des cours
Dans un contexte de crainte de récession de l’économie touchée par le coronavirus, le blé tendre limite les pertes pour le moment…
 © Jean Nantueil
Chicago : repli en panique autour du coronavirus

Le marché agricole a suivi la même tendance qu’à Wall Street, lourdement lesté par l’incertitude ambiante face au…

Evolution des cours des principales céréales
Les grains français parviennent à maintenir leurs cours
Alors que les conséquences de la pandémie de Covid-19 perturbent les échanges, les prix des céréales françaises restent tenus à l…
Evolution des cours du colza
Hausse des cours du colza, dans le sillage du soja
La Chine a de nouveau commandé du soja en provenance des États-Unis, et des restrictions logistiques sont observées dans les…
Chicago : le blé au plus haut

Le cours du blé coté à Chicago a atteint mercredi son plus haut depuis fin janvier alors que la demande nationale et…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio