Aller au contenu principal

Le porc bio appelle l’État au secours

Le porc bio en France est en crise. Les professionnels demandent un plan d’aides d’urgence à l’État.

© D. Poilvet

Les représentants des producteurs de porcs bio en France ont plaidé en octobre, auprès du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, un plan d’aide d’urgence pour soutenir leur filière en crise.

L’offre est en effet supérieure de 25 à 30 % à la demande et les groupements et coopératives n’ont pas d’autre choix que de réduire la voilure. Certains déclassent même une partie de leur production.

Le porc bio concerne 703 éleveurs en France pour 19 300 truies (1 000 en conversion) : 400 en vente directe avec 10 % des truies, 300 en filière longue, les plus concernés par la crise.

Les courbes de l’offre et de la demande se sont croisées il y a deux ans déjà. La production de porcs bio a été multipliée par deux entre 2017 et 2021 (282 000 porcs charcutiers en 2021), mais la demande s’est tassée. Les opérateurs avaient trouvé en l’Allemagne un marché de substitution. Mais il a fini par se tarir cet été, rattrapé par la baisse de la demande.

Devant le ministère, les représentants de Forebio (fédération de 19 organisations économiques bio dont 4 en porc) et la Coopération Agricole ont demandé un plan en trois points :

  • 1- un plan de cessation d’activités d’environ 90 éleveurs proches de la retraite (25 à 30 millions d’euros.)
  • 2- la déconversion momentanée de producteurs, le temps que le marché se redresse (42 millions sur cinq ans).
  • 3- le soutien aux organisations économiques fragilisées par la crise (16 millions d’euros). Début novembre, le ministère n’avait pas répondu à leur demande.  

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Infographie parue dans Les Marchés Mag de novembre 2022
[Infographie] Qui est leader sur le marché mondial pour les grands produits alimentaires ?
Les États-Unis sont les premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et alimentaires. La France n'est plus que sixième. C…
Collecte de lait : Lactalis, Sodiaal, Eurial et Savencia soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles
Par communiqué de presse ce 18 novembre, l'Autorité de la concurrence informe que ses services d'instruction ont procédé hier, à…
Grippe aviaire : les nouvelles mesures en Vendée, Deux-Sèvres et Pays-de-la-Loire
Le ministère de l’Agriculture prend des mesures pour réduire la densité de l’élevage dans les zones du Grand-Ouest où le risque…
Collecte laitière : les 6 chiffres clés de l’automne 2022
Pour la première fois, en septembre, la collecte laitière française a dépassé son niveau de l’an dernier.
"Viande : et si vous saviez...", un ancien boucher de la GMS dénonce les pratiques des magasins
Dans son livre, Laurent Richier, ancien boucher de la grande distribution, évoque quelques mauvaises pratiques au sein des rayons…
En route vers Egalim3 ? : Les 4 points de la nouvelle proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale
A la veille du début des négociations commerciales 2023, une proposition de loi vient d’être enregistrée à la Présidence de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio