Aller au contenu principal

Le Min de Toulouse inaugure son pavillon gastronomie

Le Min de Toulouse a inauguré hier son tout nouveau pavillon baptisé Quartier de la Gastronomie. Un pavillon porté par la directrice du Min Maguelone Pontier dans un objectif de diversification de l’offre physique du marché. Sur 7500 m2 de surface, dix opérateurs sont aujourd’hui rassemblés dont : Carrément Gers (cash fermier regroupant 11 producteurs), Chez Granny (produits de boulangerie et viennoiserie), Les Fermiers occitans (38 producteurs de canard du Sud-Ouest), Promocash, Sublim’arômes (produits d’épicerie locaux, bios et équitables), Tea’Magine (assemblages de thés et d’infusions), Fromages de Cocagne (fromagerie Xavier). Prochainement un stand marée (produits de la mer du port de Sète et de Port la nouvelle) viendra enrichir l’offre proposées. Avec ce nouveau pavillon, Maguelone Pontier espère atteindre 20 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio