Aller au contenu principal

Distribution
Le commerce en ligne profite au marché international

L’Asie-Pacifique représente le plus gros marché du e-commerce alimentaire, mais des opportunités existent aussi en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord.

Au grand export, le e-commerce reste porteur.
Au grand export, le e-commerce reste porteur.
© Pixabay - QuinceCreative

Renforcé par la crise de la Covid-19, le e-commerce s’annonce comme une tendance irréversible même si des divergences existent selon les pays. Ce canal de distribution a connu une croissance sans précédent dans les ventes alimentaires, de 56,5 % en 2020, soit 228 milliards d’euros (Md€) de chiffre d’affaires effectué l’an dernier. Une progression annuelle est attendue à 11,7 % pour les cinq prochaines années, avec un chiffre d’affaires estimé à 379 Md€ en 2025. Onze pays, jugés les plus porteurs de l’offre française, ont été analysés par Business France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Le groupe Oeufs Nord Europe répond à Poulehouse
Alors que la start-up accusait, hier, Cocorette d'avoir rompu un contrat la mettant en difficulté, le groupe Oeufs Nord Europe…
Egalim 2 : le décret fixant les produits alimentaires concernés par la transparence est paru
A la suite de la promulgation de la loi Egalim 2 le 18 octobre dernier, le décret déterminant le champ d’application des produits…
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
Viande : seulement 2 % des Français n’en mangent pas
Afin de mieux suivre les évolutions des nouveaux régimes alimentaires excluant plus ou moins la viande, FranceAgriMer se dote d’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio