Aller au contenu principal

Le bénéfice de Stef en chute de 60% au premier semestre

Le groupe Stef, spécialiste de la logistique du froid, a vu son bénéfice net plonger de 62,7%, à 14,9 millions d'euros, au premier semestre, en raison de la crise sanitaire qui a affecté la restauration, les poissonneries et le transport maritime vers la Corse. La baisse des ventes a atteint 10,5% à 1,49 milliard d'euros sur les six premiers mois de l'année, a rappelé l'entreprise jeudi. « Pour assurer sa mission d'approvisionnement alimentaire des populations, le groupe a mis en place des moyens exceptionnels qui pèsent sur ses résultats », a résumé la direction dans un communiqué. La division Stef France, qui représente environ 60% du chiffre d'affaires total, a vu son bénéfice d'exploitation reculer de 33%.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

La Fnab lance la pétition #OnVeutLaBioPourTous

Dans le contexte des négociations en cours sur la prochaine politique agricole commune, la Fédération nationale de l’…

 © Tereos
Tereos lance une gamme de gel hydroalcoolique issue de la betterave

Le groupe coopératif Tereos a annoncé hier le lancement d’une gamme de gel hydroalcoolique (Gel Hydro) issue de la…

 © Sojasun
Une pétition sur les alternatives aux produits laitiers

Une proposition du Parlement européen d’interdire aux promoteurs d’alternatives aux produits laitiers toute "utilisation…

 © JC Gutner archives Réussir
Projet néerlandais de protéines de feuilles de betterave

Le groupe sucrier néerlandais Cosun envisage de construire une usine destinée à extraire les protéines des feuilles de…

 © Pixabay
Betteraves : le retour des néonicotinoïdes autorisé pour 120 jours

Une autorisation valable 120 jours de mise sur le marché et utilisation de semences de betteraves à sucre enrobées d'…

L'Alliance pour la préservation des forêts, à laquelle adhèrent Alliance 7, Unia, Cérélia, Vandemoortele, ainsi que Nestlé, Ferrero... veut impliquer les opérateurs de toutes tailles. © Pixabay
Achats : mode d’emploi contre la déforestation et l’atteinte aux écosystèmes
L’Alliance pour la préservation des forêts met à disposition gracieusement le référentiel qu’elle a mis au point pour initier et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio