Aller au contenu principal

L'Anifelt dresse un bilan sur la production de cerises, tomates et pruneaux

L'Anifelt présente un premier bilan d'une année problématique pour les filières cerise, tomate et pruneau qui ont été touchés par les conditions climatiques exceptionnels défavorables à leur culture.

La stagnation des ventes de pruneaux serait due à un problème de communication.

Les filières cerise, tomate et pruneau ont eu des rendements inférieurs aux prévisions suite aux conditions climatiques défavorables dans certaines zones de production cette année. En effet, le gel du mois d’avril a perturbé les récoltes de prunes et de cerises. La pluviométrie élevée en été a favorisé l’apparition de maladies comme le mildiou et a rendu impraticable la récolte de tomates.

Tous les maillons de la filière se voient être touchés par la situation, avec un recours à l’approvisionnement à l’étranger en cerises notamment pour compenser les faibles volumes nationaux en industrie.

Face à ces aléas climatiques, des programmes de recherche et développement et d’investissements ont été engagés par la filière afin de maintenir la production Française.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio