Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Lait : les prix néozélandais menacés

 © REUSSIR ARCHIVES
© REUSSIR ARCHIVES

Affectée par des conditions météorologiques difficiles, la production laitière néozélandaise a continué de reculer en mars. À 1,7 million de tonnes, la collecte est en baisse de 1,9 % en volume par rapport à mars 2019, mais reste stable en matière sèche, selon les données rapportées par l’USDA. Actuellement dans une dynamique de baisse saisonnière de la production, le marché océanien des produits laitiers a été jusqu’à présent moins affecté par la pandémie de coronavirus que ses homologues européens et nord-américains. Entre mars et avril, les cours du beurre et du cheddar océaniens n’ont pas reculé tandis que ceux de la poudre maigre se sont repliés, mais moins fortement qu’en Europe ou aux États-Unis. Frontera n’a ainsi pas modifié ses prévisions de prix, qui se situe dans une fourchette de 7,00 à 7,60 dollars néo-zélandais, pour la fin de campagne laitière en cours qui se terminera en mai 2020. En revanche, les prix du lait devraient baisser au début de la prochaine saison, autour de 6 dollars néo-zélandais, du fait de la faible compétitivité des prix actuels en Océanie et de la hausse de la production sur les principaux autres marchés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Virginie Pinson
Produits laitiers : rebond des achats chinois

Après un léger ralentissement en début d’année, les importations chinoises de produits laitiers sont reparties à la…

Collecte laitière : croissance française rompue en avril

Après avoir été dynamique au premier trimestre 2020, la collecte laitière a stoppé sa croissance au mois d’avril. En…

 © F. Théry
Lait bio : un mix produit plus favorable face au coronavirus

Peu dépendante du secteur de la restauration hors domicile ou de l’export, la filière lait de vache biologique apparaît…

 © Stephane Leitenberger
Beurre : les stocks des États-Unis grimpent

Le beurre a été fortement affecté par la crise sanitaire du coronavirus aux États-Unis. Très dépendant de la RHD qui…

evolution des cours du beurre et de la poudre de lait écrémé
Beurre, poudre : les indicateurs passent à l’orange
Après s’être fortement dépréciés en deux mois, les cours des ingrédients laitiers semblent se stabiliser. Une accalmie qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio