Aller au contenu principal

Malgré des prix élevés 
Lait de vache : une collecte française peu dynamique 

Lait de vache : une collecte française peu dynamique 
© GEA

La collecte de lait de vache a fléchi en juillet (-1,9 % par rapport à juillet 2020) en France, rapporte Agreste, après trois mois de hausse. Sur les sept premiers mois de l’année, les volumes sont ainsi en retrait de 1,3 %, la reprise du deuxième trimestre ne compensant pas le fort recul du premier. Seules la Bretagne et la Normandie présentent des collectes stables ou en hausse. Après un printemps atypique, sans baisse saisonnière, les prix du lait sont restés fermes cet été. Ainsi en juillet, le prix moyen réel s’affichait à 386,2 €/1000 litres, soit 6,3 % de plus que l’an dernier, un plus haut niveau depuis 2014. Pour autant, avec l’envolée des coûts de production, qu’illustre le bond annuel de 8,9 points de l’indice Ipampa en juillet, les marges des éleveurs ont reculé et sont au plus bas depuis 4 ans d’après l’Idele. 

Au niveau européen, Bruxelles estime que la collecte laitière était à peu près stable au premier semestre (+0,5 %), grâce à la dynamique irlandaise. En juillet, les estimations indiquent une baisse de 0,7 %, en raison notamment des reculs français et allemands, précise l’Idele, qui rajoute que les prix européens sont à des plus hauts depuis 2014, notamment tirés par la robustesse du marché mondial. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril confirme entrer en négociation exclusive avec Bigard pour la cession d'Abera et Porcgros
Comme nous l'annoncions dans notre dernier hebdomadaire, Bigard s'apprête à reprendre les sociétés Abera et Porcgros, propriétés…
Manifestation à Plérin
Des éleveurs manifestent à Plérin contre la baisse du prix du porc

Des éleveurs de porc, dont certains membres du mouvement les "bonnets roses", ont manifesté leur mécontentement devant les…

Anne-Catherine Loisier, sénatrice Union centriste de Côte-d’or, et rapporteure de la proposition de loi du député Besson-Moreau pour la commission des Affaires économiques du Sénat.
[Egalim 2] Les sénateurs émettent de sérieux doutes sur l’efficacité de la loi
La commission des Affaires économiques du Sénat a complété la proposition de loi du député Grégory Besson-Moreau, en intégrant…
Egalim 2 : pas de contractualisation avec les grossistes ni sur les marchés aux bestiaux
La loi Egalim 2 n’oblige pas les éleveurs à contractualiser sur marchés de bétail vif. Elle maintient aussi le régime commercial…
Infographie abattages français
[Infographie] La Bretagne, première région d'abattage en France

Cette infographie s'appuie sur les données 2020 d…

UFC-Que Choisir, Greenpeace et WWF France s'attaquent aux promesses des labels et signes de qualité alimentaires
UFC-Que Choisir, Greenpeace et le WWF France ont présenté le 28 septembre les résultats de leur étude sur la véracité et les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio