Aller au contenu principal

La police du Tyrol aux trousses d'un « gang du Milka »

Les enquêteurs autrichiens tentent de récupérer près de vingt tonnes de chocolat Milka, d'une valeur d'environ 50 000 euros, qui se sont volatilisées alors qu'elles partaient pour la Belgique.Le camion du transporteur qui devait prendre en charge, le 15 novembre, la cargaison gourmande fraîchement produite à l'usine Milka de Bludenz, dans l'ouest du pays, « était en fait muni d'une plaque d'immatriculation volée », a indiqué à l'AFP Stefan Eder, porte-parole de la police du Tyrol. L'entreprise du Tyrol chargée du transport avait fait le choix de déléguer la livraison à une autre entreprise hongroise, qui à son tour a demandé à un sous-traitant tchèque de traverser l'Europe pour aller livrer la Belgique. Un inconnu s'est alors présenté auprès de l'entreprise de transport hongroise affirmant qu'il était le chauffeur tchèque accrédité pour cette commande et il a pu aller récupérer la cargaison en Autriche. Il a montré à l'usine autrichienne Milka de Bludenz de faux papiers, a embarqué le chocolat qui n'est jamais arrivé jusqu'à sa destination. Il reste aujourd'hui introuvable, comme le camion.Selon la police du Tyrol, un événement similaire s'est déjà produit dans la région.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio