Aller au contenu principal

Ingrédient
La pizza, marché clé pour le fromage

Un quart du fromage fabriqué dans le monde ira garnir une pizza. Même si ce marché reste en croissance, il est confronté à une pression sur les prix et l’essor des « fromages » vegan.

L'UE exporte plus de 100 000 t de fromage à pizza. © marckbass8 sur Pixabay
L'UE exporte plus de 100 000 t de fromage à pizza.
© marckbass8 sur Pixabay

Le marché mondial de la pizza est estimé à 154,8 milliards de dollars en 2019 par le cabinet Gira, et devrait afficher une croissance annuelle de l’ordre de 4,6 % jusqu’en 2023. Il a été peu touché par la pandémie grâce à la livraison et à la vente à emporter. Or plus de 80 % des pizzas contiennent du fromage, souvent la mozzarella, cependant des variantes ou des mélanges peuvent être utilisés. Christophe Lafougère du Gira, explique lors d’un webinaire organisé par Dupont, que ce segment du fromage à pizza représente près du quart des fabrications mondiales de fromages. Les États-Unis en sont le premier producteur, avec 2,2 millions de tonnes (soit le tiers de leurs fabrications totales de fromages) devant l’Union européenne, 1,8 million de tonnes (environ 17 % du total des fromages).

Un risque de pression sur les prix

À eux deux, États-Unis et UE produisent 4 des 5 millions de tonnes fabriquées dans le monde. Depuis 2018, les capacités de production augmentent avec la demande. Ce sont près de 800 000 tonnes de fromages supplémentaires qui vont arriver sur le marché dans les prochaines années, « d’où un risque de pression sur les prix », estime Christophe Lafougère. La plupart des fromages à pizzas sont consommés sur place, seule 6 à 8 % de la production est échangée sur le marché mondial. États-Unis, Europe et Nouvelle-Zélande exportent environ 100 000 tonnes chacun, principalement vers l’Asie.

Des goûts différents selon les pays

Les qualités recherchées dans un fromage à pizza diffèrent selon les pays. Pour les uns, c’est le goût, pour d’autres, sa coloration une fois gratinée ou encore son fondant qui prime. En France, la pizza reste populaire, malgré un tassement des ventes ces derniers mois. Le marché français est très concurrentiel avec une forte pression sur les prix. Les fromages à bas coûts sont donc favorisés, que ce soit de la mozzarella en dés ou un mélange 60 % mozzarella et 40 % emmental. De plus en plus de fromages nationaux, voire AOP, sont néanmoins utilisés (comté, roquefort, reblochon, camembert), ils permettent de se distinguer et de créer de la valeur ajoutée supplémentaire. La burrata connaît un engouement récent qui intéresse aussi les restaurants puisqu’elle est polyvalente et peut aussi se valoriser en salades.

En Italie, c’est la pizza Margherita qui remporte toujours les suffrages, surtout si elle est à base de mozzarella italienne. La demande se concentre sur des produits aux ingrédients simples et locaux. Au Royaume-Uni, la tendance est à la montée en gamme, tandis qu’aux États-Unis la pizza se décline du petit-déjeuner au dessert. En Chine, après une croissance florissante, le marché tend à progresser un peu moins vite.

C’est surtout au Royaume-Uni que l’utilisation de préparations vegan à la place de la mozzarella se répand, mais la tendance est aussi présente dans le reste du monde. Christophe Lafougère alerte « pour chaque kilo de mozzarella vegan utilisée dans une pizza, ce sont 10 litres de lait de vache qui ne seront pas utilisés ». Les fabricants doivent donc être polyvalents et intégrer ce nouveau segment dans leurs catalogues. La question du prix restera cruciale dans les années à venir, dans un contexte de crise, et les industriels doivent se concentrer sur les gains de productivité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Lait bio
Lait bio : une collecte très (trop ?) dynamique

Ce sont plus de 827 millions de litres de lait de vache bio que la France a collecté sur les neuf premiers mois de l’…

Les Français fondus de fromages à cuire
Les fromages à fondre, comme la raclette et la tartiflette sont de plus en plus populaires. Gages de gourmandise et de réconfort…
 © Comfreak de Pixabay
Hausse du prix du lait allemand

En septembre, le prix moyen du lait de vache conventionnel (4 % MG et 3,4 % MP) payé à l’éleveur allemand était de 32,1…

Produits laitiers : maintien de la demande

Avec le confinement et l’arrêt de la restauration hors foyer, le marché des produits laitiers est de nouveau en mutation. Les…

 © Jorono de Pixabay
Produits laitiers : l’Ukraine en retrait en 2021

La collecte laitière ukrainienne tend à reculer. D’une part le nombre de vaches laitières détenues par les foyers ruraux…

Evolution des prix de la poudre de lait écrémé
Poudre de lait : un marché mondial incertain
Le marché mondial de la poudre de lait écrémé manque de visibilité en pleine pandémie, mais la concurrence américaine semble…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio