Aller au contenu principal

CHARCUTERIE
La Charcuterie du moulin va déménager

La Charcuterie du moulin va s’installer, fin juin, dans sa toute nouvelle usine de Cherré-au, à l’ouest de la Sarthe, dans laquelle elle vient d’investir 9 millions d’euros.

Antonio Vaz, directeur de La Charcuterie du moulin. © Y. B.
Antonio Vaz, directeur de La Charcuterie du moulin.
© Y. B.

Pour Antonio Vaz, directeur de l’entreprise La Charcuterie du moulin, la nouvelle usine, dans laquelle il vient d’investir 9 millions d’euros, va lui permettre de reprendre toute la place d’une « charcuterie des années 1970 », en développant les gammes existantes (charcuterie fraîche, saucissons secs, conserves, dont les rillettes appertisées) et en y ajoutant des charcuteries crues (saucisses, merguez, crépinettes…). Positionnée, d’une part, en prestation de service, principalement pour des agriculteurs qui commercialisent leurs porcs en circuits courts, et, d’autre part, pour les rayons traditionnels des GMS. La société veut aussi développer des produits à ses marques en libre-service. Un important travail sur les emballages est d’ailleurs en cours après l’embauche, début 2021, d’un commercial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio