Aller au contenu principal

Observatoire de la restauration collective bio et durable
Introduire plus de bio dans les cantines sans surcoût c’est possible

La part du bio a progressé de 10% dans les cantines suivies entre 2017 et 2020 (passant de 27% à 37%). © Pascal Xicluna / ...
La part du bio a progressé de 10% dans les cantines suivies entre 2017 et 2020 (passant de 27% à 37%).
© Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

« Il est possible d’introduire plus de bio sans surcoût », voilà ce que retient Un plus bio des résultats 2020 de son observatoire de la restauration collective bio et durable pour lequel 6000 cantines ont participé. L’analyse des données des 40 collectivités suivies entre 2018 et 2020 montre ainsi que sur cet échantillon la part de bio est passée de 37% à 41% en moyenne, pour un coût denrées par repas passé de 2,05 à 2,06 euros en moyenne. Autre enseignement de l’enquête : la part du bio a progressé de 10% dans les cantines suivies entre 2017 et 2020 (passant de 27% à 37%). Sans surprise les cantines auditées par Ecocert En Cuisine sont plus engagées dans le bio avec une part de bio supérieure de 9% par rapport aux autres cantines.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

La ville de Nantes passerait de 9,6% de repas gaspillés par jour à 6,5% selon le modèle de prédiction.  © Ville de Nantes
L’intelligence artificielle contre le gaspillage en restauration scolaire

La Ville de Nantes a présenté lors du Salon de la Data 2020 une expérimentation en cours sur un outil numérique visant à…

De gauche à droite, Fanny Lemaire, présidente d'Interbio Pays de la Loire, et Laurent Turquois, maire de Saint-Sébastien-sur-Loire. © T. G.
Saint-Sébastien-sur-Loire devient Territoire bio engagé

Fanny Lemaire, présidente d’Interbio Pays de la Loire, a remis le 15 janvier le label Territoire bio engagé au maire de…

 © agriculture.gouv.fr
Enquête sur l’application d’Egalim en restauration collective

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation réalise actuellement une étude sur la mise en œuvre des mesures de l’…

De gauche à droite : Ghislain Lafont, président de l'Association nationale de la Table de Cana et Eric Dumont, président du groupe Pomona. © Pomona
Pomona renouvelle son partenariat avec La Table de Cana

Le groupe Pomona a renouvelé mi-décembre son engagement envers l’Association nationale de la Table de Cana en signant une…

 © Popchef
Popchef lance un service de Click & Collect

La start-up Popchef, spécialiste des solutions digitales pour la restauration en entreprise, annonce le lancement d’un…

L’Inao promeut les produits sous signe de qualité auprès de la restauration collective

Dans le cadre de la loi Egalim, à compter du 1er janvier 2022, les repas en restauration publique devront…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio