Aller au contenu principal

Inflation, consommation : trois enseignements à retenir d'une étude BVA pour E. Leclerc

La hausse des prix tourmente les Français. Toutefois, ils font preuve de combativité selon une étude de l’Observatoire des Nouvelles Consommations E.Leclerc en partenariat avec BVA.

© V. R.

« Malgré un niveau élevé d’inquiétude unanimement ressenti, les familles françaises envisagent leur consommation avec combativité », a déclaré Michel-Edouard Leclerc, président du comité stratégique des Centres E.Leclerc le 1er décembre lors de la restitution des résultats d'une étude intitulée « Crises et consommation, quand les familles françaises s’adaptent et changent la donne », réalisée par BVA auprès de 1000 familles Français durant trois mois pour l’Observatoire des Nouvelles Consommations E.Leclerc.

Trois enseignements clés sont à retenir :

L’inquiétude

Tout d’abord, 81 % des familles avec enfants s’inquiètent de l’enchaînement de crises (sanitaires, politiques et économiques) sur leur pouvoir d’achat. De plus, 98 % des familles interrogées ressentent la hausse des prix, notamment sur les postes de dépenses récurrentes comme l’alimentaire, le carburant puis l’énergie. Par conséquent, 92 % font de plus en plus attention à leurs dépenses en général, 70 % comptent à 10 € près et 34 % sont dorénavant à l’euro près lors des courses.

L’adaptation

Néanmoins, les familles interrogées lors de l’enquête font preuve de combativité. Elles reconsidèrent la consommation et y sont plus attentives. Les consommateurs interrogés ont appris à s’adapter (arbitrage, privatisation, optimisation, rationalisation) en changeant leurs modes de consommation afin de préserver leur pouvoir d’achat. Par exemple, 78 % ont changé leur manière de consommer et 65 % ont trouvé des moyens pour tirer le maximum de leurs ressources. Ils font preuve d’intelligence et consacrent du temps pour limiter leurs dépenses : renforcement des achats en promotion et de la consommation de dates courtes, stockage.  La grande distribution est citée en troisième parmi « ceux qui font le plus d’efforts pour aider les consommateurs ».

Le plaisir

Diverses raisons poussent les consommateurs à s’adapter. L’une d’entre elle révélée par l’étude est le plaisir. En effet, 91 % considèrent qu’il est important de conserver une part de plaisir dans sa consommation et 33 % des répondants déclarent que la consommation de leur foyer leur procure du plaisir. Selon les résultats de l’étude, se jouer des contraintes et mobiliser une forme d’expertise et de compétence, en profitant des promotions, cashback, circuits alternatifs est une manière plus inattendue de se faire plaisir. En fin de compte, 64 % disent « bien s’en sortir ».

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Grippe aviaire : ce que l'on sait des foyers dans les Côtes d’Armor
Un cas de grippe aviaire a été confirmé dans les Côtes d’Armor, à Saint-Connan fin janvier. Depuis, plusieurs autres foyers ont…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio