Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Gros bovins : chute des abattages

En mars, les abattages français de gros bovins se sont repliés de 5,7 % en têtes et de 3,3 % en poids en comparaison à l’année dernière, selon Agreste. Avec 75 000 têtes, les abattages de vaches laitières se replient de 1 % en têtes mais restent stables en poids, à un peu plus de 24 000 téc. Pour les vaches allaitantes en revanche, la baisse concerne aussi bien le nombre d’animaux abattus (- 8 %) que les volumes, avec environ 2 000 téc de moins, soit un recul de plus de 6 %. Même constat du côté des abattages de génisses qui se replient de 7 % en têtes et de 5 % en poids. Seule exception au tableau, la catégorie des mâles de 8 à 24 mois enregistre une progression des abattages, à 69 000 têtes (+ 2,1 %) et 28 600 téc (+ 3,3 %). Au premier trimestre le nombre de mâles de 8 à 24 mois abattus est néanmoins en recul, à 194 000 têtes, soit 2,8 % de moins par rapport à 2019. En cumul sur les trois premiers mois de l’année, seul les effectifs d’abattage de vaches laitières restent stables d’un an sur l’autre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les importations chinoises ont presque triplé en mars, mais la concurrence sur le marché s’intensifie. © DR
Porc : une concurrence renforcée par le Covid-19
Si les importations chinoises de porc ont presque triplé en mars, la concurrence sur le marché s’intensifie, et ce, d’autant plus…
 © Vyashini Chokupermal
[Corvid-19] Porc : recours à l’euthanasie face à la morosité du marché aux États-Unis

Confrontées à la baisse d’activité du secteur porcin (d’environ 30 % à 40 %) et à la…

 © Jean-Pierre Bazard
Porc : +12 % pour les exportations de l’UE en 2020

La Commission européenne prévoit une croissance annuelle de 12 % des exportations de viande porcine de l’UE en 2020. En…

[Coronavirus] Porc : des tensions à l’export

Des tensions se font ressentir sur le marché de l’export. Bien que la demande en viande de porc demeure soutenue, les…

Découpes de porc : progression des cours en semaine 14 et 15

Les effets du confinement continuent de se faire ressentir sur le marché du porc aussi bien en France qu’ailleurs dans le…

Porc : la production chinoise s’améliore

Selon le ministère de l’agriculture chinois, le cheptel porcin du pays est sur la bonne voie d’amélioration. Depuis six…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio