Aller au contenu principal

Fonterra publie la plus importante perte de son histoire

Le géant néo-zélandais Fonterra a annoncé ce jour la plus importante perte annuelle de son histoire en raison de dépréciations d'actifs lors d'un exercice « incroyablement difficile ». Le premier exportateur de produits laitiers au monde a fait état d'une perte nette de 605 millions de dollars néo-zélandais (346 millions d'euros) au cours des 12 mois qui se sont achevés le 31 juillet. Il s'agit de la seconde perte annuelle consécutive. Celle enregistrée en 2018 s'était élevée à 196 millions NZD. Ce plongeon a été imputé à une dépréciation d'actifs de 826 millions NZD, qui avait été annoncée en août, et qui selon le directeur général Miles Hurrell doit générer des bénéfices sur le long terme. Cette perte s'inscrit dans la foulée d'années difficiles marquées par une série de départs de dirigeants dans un contexte d'inquiétudes sur les performances, alors que le groupe a dû réévaluer à la baisse des investissements en Chine. Fonterra avait dû inscrire une dépréciation de 439 millions de dollars néo-zélandais d'actifs dans le producteur chinois de lait maternisé Beingmate, et avait dû verser au français Danone 232 millions de dollars néo-zélandais d'indemnités pour une fausse alerte au botulisme en 2013.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio