Aller au contenu principal

En Allemagne, une taxe sur la viande peut-elle soutenir les agriculteurs ?

Le ministre allemand de l’agriculture évoque l’idée d’une taxe sur la viande fléchée vers la transformation des élevages pour plus de bien-être animal.

Elevage de porcs alternatif en Allemagne
Elevage de porcs alternatif en Allemagne
© Poilvet

C’est l’annonce qui a agité la presse allemande la semaine dernière, le ministre de l’Agriculture écologiste Cem Özdemir envisage de faire passer avant l’été le concept d’une taxe sur la viande pour financer les progrès en termes de bien-être animal que doit réaliser l’amont. Sous le nouveau slogan "Tierwohl-Cent" (centime du bien-être animal), le projet, formulé depuis plusieurs années outre-Rhin, se rapproche de la création d’un droit d’accise. En effet une simple taxe affectée au bien-être animal ne serait pas conforme au droit européen. Dans la première mouture la somme de 40 centimes du kilo était évoquée. 

Lire aussi : Production de viande en Allemagne : 3 chiffres à retenir de 2023

Le budget d’1 milliard pour le bien-être animal ne suffit pas

1 milliard d’euros, sur plusieurs années, sont fléchés vers le bien-être animal dans le budget fédéral actuel. Ce qui ne semble pas suffisant, plusieurs journaux germaniques évoquant 3,6 milliards d’euros par an. Cette nouvelle taxe permettrait aux agriculteurs d’avoir une sécurité pour la planification des investissements de long terme nécessaire. La taxe serait perçue auprès des abattoirs, il semble donc que les importations en seraient exemptées. Le montant, ni le montage pour que le projet soit conforme au droit européen ne sont pas encore connu. Le ministre des Finances Christian Lindner et le FDP rejettent cette idée.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio