Aller au contenu principal
Font Size

Danone mise sur le bio et sur l’agriculture régénératrice

Danone annonce une évolution de son modèle de production en France. Au programme : une offre plus simple, plus transparente, plus de bio et un engagement dans l’agriculture régénératrice.

Une gamme « Le Bio de Danone » 
sera prochainement disponible.
Une gamme « Le Bio de Danone »
sera prochainement disponible.
© V. Bargain

À l’occasion du Salon de l’agriculture, Danone a présenté son nouveau positionnement visant à favoriser la transition vers une alimentation plus saine et plus durable. D’ici 2025, le groupe s’engage à ce que 100 % des produits cultivés en France soient issus de l’agriculture régénératrice. Déjà utilisé aux États-Unis, ce concept, également partie intégrante du bio, regroupe des pratiques visant à maintenir ou restaurer la santé des sols en augmentant leur teneur en matière organique et la biodiversité. Il repose sur l’apport de matière organique, les techniques culturales simplifiées, le compostage, la rotation des cultures, les engrais verts, le pâturage tournant… « En favorisant le piégeage du carbone dans le sol, l’agriculture régénératrice aide à lutter contre le changement climatique et améliore le cycle de l’eau et la richesse en éléments nutritifs des produits », souligne Sonia Hour Pires, chargée de communication Danone France pour les produits laitiers. Dès 2018, Danone veut favoriser les projets en faveur de l’agriculture régénératrice. Une concertation sera engagée avec des ONG, des experts et les acteurs du monde agricole pour définir le cahier des charges et coconstruire des projets, le but étant de formaliser et accélérer la transition vers l’agriculture régénératrice. En septembre, une journée du chiffre d’affaires de Danone, soit environ 5 millions d’euros, sera consacrée au financement de projets en faveur de la préservation des sols et à la conversion au bio.

 

UNE GAMME BIO POUR TOUTES LES MARQUES


Dans la même logique, Danone veut accélérer le passage au bio. Dès 2018, toutes les marques emblématiques du groupe proposeront une gamme bio. En plus de son offre Les 2 Vaches, Danone lance ainsi une offre « Le Bio de Danone », fabriquée avec du lait bio français dans sa laiterie de Bailleul (59). « L’objectif est de démocratiser le bio avec une offre plus familiale et accessible », précise Sonia Hour Pires. Initiée fin 2017 avec un yaourt nature, la gamme proposera prochainement quatre références : nature, vanille, arôme naturel de citron et sucre de canne. Les yaourts aux fruits Danonino auront également leur déclinaison bio. Blédilait lance un lait de croissance bio. Et Alpro se lance sur le bio avec une première référence de boisson à base de soja bio. Enfin, Danone veut aussi donner aux consommateurs les moyens de mieux choisir par une offre plus simple, claire et transparente. Après avoir relancé sa gamme de yaourts avec des produits issus de lait français et plus naturels (un yaourt au lait entier, retrait de l’aspartame, arômes naturels…), la marque s’engage à faire figurer le Nutri-Score sur tous ses produits laitiers d’ici fin 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Annick Conte
Viandes : Fedev se projette dans la « France neutre en carbone de 2050 »

La fédération des industriels et grossistes des viandes de boucherie Fedev estime, dans son bulletin hebdomadaire du 17…

 © DR
Lait : prix en forte baisse aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande

Le prix du lait payé aux producteurs américains et néozélandais est en chute libre, selon Jean-Marc Chaumet, économiste à…

 © DR
Pour faciliter les marchés publics

Dans le Journal officiel de ce jour figure le…

Bruno Dufayet, président de la FNB, prévient "certaines entreprises et coopératives" d'une "attitude dangereuse" pour la filière bovine. © DR
Prix des gros bovins : la FNB en appelle à « certains opérateurs »

La Fédération nationale bovine (FNB) fait savoir par voie de presse que « certains opérateurs semblent ne pas avoir…

La DGCCRF informe clairement les acteurs du secteur agricole sur les exigences de respect du droit de la concurrence.  © Réussir
Un guide du droit à la concurrence dans le secteur agricole

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a mis en ligne sur…

Boursin se lance au rayon traiteur avec 10 références

La marque de fromage frais Boursin (groupe Bel) arrive pour la première fois au rayon traiteur avec une gamme de « …

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio