Aller au contenu principal
Font Size

Daco Bello proche d’un troisième LBO

Selon nos informations, Daco France (marque Daco Bello, 100 M€ de CA), spécialiste des fruits secs au rayon fruits et légumes en GMS s’apprête à réaliser un troisième LBO, avec UI Gestion. Cet apport de financements devrait conforter le développement du groupe et le soutenir dans sa stratégie de croissance externe. Pour rappel, il y a un peu plus d’un an l’entreprise a pris une participation majoritaire dans la start-up Gula, spécialisée dans la vente de fruits secs sur internet, principalement sous la forme de box.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

LSDH et Carrefour testent un emballage alternatif pour les salades fraîches

Démarrée il y a un an, le programme d’innovation initié par (Re)set et regroupant notamment Carrefour, le groupe LSDH et…


Signature au Salon de l’Agriculture 2020, en présence notamment de Bruno Mantovani, Directeur Qualité Sécurité Environnement du Groupe Pomona et Laurent Brault, Responsable du Développement de la Certification au sein de l’association. © Pomona
Pomona s’engage à développer la certification HVE

Le groupe Pomona (4,1 milliards d’euros de CA, 11 300 collaborateurs) a adhéré à l’association nationale pour le…

Cassegrain se renforce sur les légumes secs
Après avoir bénéficié d’une hausse de ses ventes, comme le reste du rayon des conserves pendant le confinement, la marque haut de…
Le méthaniseur d'Aptunion a une capacité de 9 GW par an, soit la consommation de gaz de 4000 habitants. © DR
Méthanisation : le procédé inédit d’Aptunion
Le transformateur de fruits inaugurera sa station de méthanisation et de filtration le 18 septembre 2020, aboutissement d’un…
70 000 euros d’amende pour une fraude sur des kiwis bios

Un producteur bio de kiwis a été condamné mardi à Privas à une amende de 70 000 euros pour avoir revendu plus de 400…

Les salariés des magasins (ici en dehors du risque sanitaire) font valoir le travail agricole.  © Groupe Terres du Sud
Terres du Sud tisse des liens autour du terroir
La première coopérative du Lot-et-Garonne fait adhérer ses 1 500 salariés à son programme « développeur de terroir ». Elle a eu…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio