Aller au contenu principal

Consommation responsable : les 4 enseignements du Baromètre Max Havelaar

Selon la quatrième édition du baromètre Max Havelaar / OpinionWay, la consommation alimentaire responsable résiste avec difficultés au critère d’achat principal des Français, le prix.

© Pixabay

Pour la quatrième année consécutive, le Baromètre Max Havelaar/ Opinion Way* décrypte les tendances de consommation alimentaire responsable que deux années de pandémie Covid ont dynamisées avant que l’inflation survienne.

  • 1- L’achat responsable se maintient

Alors que 69% des Français interrogés évoque le prix comme critère d’achat principal (+7 points en un an et +10 points en deux ans), 34% d’entre eux prévoient de conserver un budget stable en matière de produits alimentaires responsables au cours des mois à venir. Cette part est toutefois en forte baisse de 11 points, par rapport à la précédente édition.

La consommation responsable résiste avec difficultés, mais les produits alimentaires s’en sortent plutôt bien. Les Français faisaient le choix de se tourner vers des produits alimentaires responsables au détriment d’autres catégories de produits, comme le textile.

  • 2- Soutien aux producteurs, la principale raison de l’achat responsable

Malgré l’inflation, les Français réaffirment leur soutien aux producteurs dans leur consommation responsable. Pour 41% d’entre eux, la raison principale d’achat d'un produit responsable est la juste rémunération des producteurs, pour 39% la provenance. Ces deux critères sont suivis par la meilleure qualité des produits (32%), la volonté de mieux consommer (31%), la protection de l’environnement (29%) ou encore le goût (27%).

La question du chèque alimentaire a été posée. Et les Français affirment pour la moitié d’entre eux qu’ils privilégieraient l’achat de produits locaux (30%) ou made in France (18%) s’ils disposaient de ce chèque. 22% d’entre eux achèteraient des produits frais non transformés.

  • 3- Un engagement plus fort attendu des pouvoirs publics

67% des personnes interrogées estiment que les pouvoirs publics n’en font pas assez « pour favoriser l’essor du secteur alimentaire responsable », soit une hausse de 8 points en un an. 50% estiment que l’Etat ne va pas assez loin dans le soutien financier à la filière alimentaire (+10 points) ainsi que dans les réglementations des enseignes de distribution (49%, +7 points).

  • 4- Soutien « massif » à l’engagement alimentation durable des collectivités

93% des personnes interrogées sont favorables, dont 42%, tout à fait favorable à l’engagement de leurs collectivités locales dans une démarche d’alimentation durable impliquant aide aux producteurs, engagements de qualité des produits des cantines ou encore sensibilisation des enfants. 90% veulent maintenir l’orientation de la loi Egalim d’approvisionnements durables des cantines malgré l’inflation.

* Etude réalisée auprès de 2320 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus du 30 septembre au 17 octobre 2022 par questionnaire autoadministré en ligne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Infographie parue dans Les Marchés Mag de novembre 2022
[Infographie] Qui est leader sur le marché mondial pour les grands produits alimentaires ?
Les États-Unis sont les premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et alimentaires. La France n'est plus que sixième. C…
Collecte de lait : Lactalis, Sodiaal, Eurial et Savencia soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles
Par communiqué de presse ce 18 novembre, l'Autorité de la concurrence informe que ses services d'instruction ont procédé hier, à…
Collecte laitière : les 6 chiffres clés de l’automne 2022
Pour la première fois, en septembre, la collecte laitière française a dépassé son niveau de l’an dernier.
"Viande : et si vous saviez...", un ancien boucher de la GMS dénonce les pratiques des magasins
Dans son livre, Laurent Richier, ancien boucher de la grande distribution, évoque quelques mauvaises pratiques au sein des rayons…
Grippe aviaire : les nouvelles mesures en Vendée, Deux-Sèvres et Pays-de-la-Loire
Le ministère de l’Agriculture prend des mesures pour réduire la densité de l’élevage dans les zones du Grand-Ouest où le risque…
En route vers Egalim3 ? : Les 4 points de la nouvelle proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale
A la veille du début des négociations commerciales 2023, une proposition de loi vient d’être enregistrée à la Présidence de l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio