Aller au contenu principal

Comment sont perçus les produits agroalimentaires français à l’international ? 

Les produits agroalimentaires français jouissent globalement d’une bonne réputation à l’international mais calent sur trois catégories. 

© Calvin Shelwell

Image et consommation des produits alimentaires français à l’international (2022)”, étude pilotée par Sopexa permet aux entreprises agroalimentaires françaises de dresser un état des lieux de la façon dont leurs produits sont perçus par rapport à leurs concurrents directs, l'Espagne et l'Italie. L'étude porte sur neuf marchés à savoir l'Espagne, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Canada, les Etats-Unis, le Japon, la Chine, Hong-Kong et les Emirats Arabes Unis1. 

D'après les items proposés par Sopexa, les produits alimentaires français évoquent la qualité gustative aux interrogés. Mais c’est aussi ce qui caractérise les produits espagnols et italiens. Pour les Chinois et Hongkongais, c’est plutôt le raffinement qui est le premier critère. 

On retrouve l’authenticité comme principale caractéristique des produits alimentaires français. “L’authenticité ne distingue pas les produits français. Les Allemands trouvent les produits espagnols plus authentiques, liés aux vacances. L'Espagne est l’une des premières destinations touristiques pour les Allemands. Ils veulent les tester chez eux”, explique Claire Maurice, Market intelligence & performance director à Sopexa à l’occasion d'une rencontre entre les entreprises agroalimentaires et celles du fret maritime français.  

Trois points à améliorer  

Les résultats de l’étude révèlent que les produits français sont moins faciles à intégrer en cuisine, moins abordables financièrement et moins conviviaux que les produits espagnols et italiens. “Il faut travailler sur ces trois points et pas uniquement sur le haut de gamme et le raffinement qui font déjà l’image des produits français”, conseille Claire Maurice. 

1/ Méthodologie : “enquête auto-administrée online auprès de la population âgée de 18 ans et plus de chacun des neuf pays du 16 août au 6 septembre 2022. La composition de l’échantillon reflète celle de la population selon les données les plus récentes du recensement de chaque pays”. 

Lecture des résultats : “comme pour l’édition précédente, les résultats au global sont présentés à travers la moyenne des neuf pays ramenant ainsi chaque pays à un poids identique dans l’ensemble de l’échantillon. 

Les plus lus

Audition du pdg du groupe Bigard sur les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France
Décapitalisation, Egalim, crise des abattoirs, tensions avec la GMS, Jean-Paul Bigard s’explique face aux députés

Le président-directeur général du Groupe Bigard a répondu pendant 2hoo aux questions des députés sur la souveraineté…

Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, devant trois députés de la commission d'enquête sur la perte de souveraineté alimentaire, le 6 juin 2024
Lactalis : « On est la cible de beaucoup d’attaques en tant qu’entreprise qui réussit », déplore Emmanuel Besnier

Le président-directeur général du Groupe Lactalis a répondu pendant 2h00 aux questions des députés lors d’une audition à…

camion de transport de bétail
Bovins : qui a profité de la réouverture du marché turc ?

Pour limiter la décapitalisation, le gouvernement turc a ouvert les importations d’animaux vifs et de viande bovine en 2023.…

carte de la vienne
Agneau : Bigard reprend l'abattoir Sodem du Vigeant

Jean-Paul Bigard a annoncé l'acquisition du premier abattoir d'agneaux de France. 

commercialisation de carcasses d'agneau Halal origine Royaume-Uni
RN, Nouveau Front populaire : que disent-ils sur l'abattage rituel

Le RN ne cache pas sa volonté d’interdire les produits halal et casher tandis qu’à gauche, il est évoqué des discussions avec…

David Saelens, président de la coopérative Novial et, au niveau national, de La Coopération Agricole Nutrition animale
Volaille : ce projet d'usine à Dunkerque qui inquiète la Coopération Agricole Nutrition animale

Le néerlandais De Heus souhaite implanter, sur le port de Dunkerque, une usine pour produire 400 000 t/an d’aliments pour…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio