Aller au contenu principal

Chicago : le blé soutenu par le repli du dollar

© Jean Charles Gutner

La devise américaine s’affichait lundi en baisse. Le blé vendu en dollar devient moins cher pour les acheteurs munis d’autres devises. Même si les réserves de blé restent abondantes dans le monde, quelques failles pourraient réduire ces stocks. La qualité des récoltes en Australie et en Argentine est menacée par la sécheresse. Les cours du maïs et du soja restent sous la pression des moissons en cours. Si la moisson du soja devait toucher à sa fin, celle de maïs ne serait réalisée la semaine dernière qu’à 66 %. Les acteurs du marché restaient attentifs à toutes les rumeurs sur les négociations sino-américaines. Selon CNBC, la probabilité d’un accord s’éloigne de nouveau en raison du refus de Donald Trump, de soutenir une levée des droits de douane sur les importations chinoises. L’UDSA a annoncé vendredi que la deuxième tranche du programme d’aide d’urgence de 16 milliards de dollars, destinée aux agriculteurs et éleveurs durement affectés par les conflits commerciaux engagés par Washington, commencerait à être versée d’ici le jour de Thanksgiving.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio