Aller au contenu principal

Chicago : le blé redescend

Le blé a baissé hier, de nombreux investisseurs ayant choisi d’engranger leurs bénéfices après que la céréale a atteint son plus haut en deux mois mercredi. Toutefois, la demande américaine et internationale en farine reste forte, tirée par la consommation de ménages confinés chez eux pour tenter d’endiguer l’épidémie de Covid-19.
Le soja a aussi légèrement baissé, alors que les investisseurs attendent de nouvelles commandes chinoises. Le maïs, lui, a fini quasi stable malgré la rechute des prix pétroliers jeudi. Par ailleurs, les États-Unis ont vendu la semaine dernière 740 000 tonnes de blé, 1,8 million de tonnes de maïs et 904 000 tonnes de soja, selon des données diffusées jeudi par l’USDA. Ces chiffres se situent dans la fourchette haute des prédictions des analystes pour le blé et le maïs et dépassent même les prévisions pour le soja.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Pixabay
Le cacao à la peine

Les cours du cacao ont cédé du terrain la semaine dernière, dans un climat toujours incertain côté demande et alors que…

Le café coule avec des mouvements spéculatifs et une demande en berne

Les cours du café ont cédé du terrain cette semaine, pénalisés par des mouvements spéculatifs et dans un marché toujours…

 © Remaztered Studio de Pixabay
Chicago : le blé bondit, porté par la sécheresse

Les averses anticipées aux Etats-Unis ainsi qu’en Ukraine et en Russie ne sont désormais plus prévues. Ces zones…

Chicago : le blé monte avec des risques de sécheresse en Russie

Les investisseurs sont de plus en plus inquiets de conditions d’ensemencement sèches du blé d’hiver en Russie et en…

 © Pixabay
Le sucre repart

Les cours du sucre se sont appréciés la semaine dernière, dans le sillage des cours du pétrole, la cotation new-yorkaise…

 © JC Gutner
L’industrie des produits aromatiques résiste à la crise

L’industrie des produits aromatique semble résister à la crise, selon les données de Prodarom communiquées par…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio