Aller au contenu principal

Ce qui a attiré les industriels de l’alimentaire à Prod & Pack 2023

Le salon lyonnais du conditionnement et de l’emballage s’est tenu du 21 au 23 novembre, en synergie avec celui des fournisseurs de la cosmétique.

© SC

Dès son premier jour d’ouverture, le 21 novembre, le salon Prod & Pack du conditionnement et de l'emballage, organisé à Lyon par GL Events, accueillait 8% de visiteurs en plus par rapport à son édition de 2019 avant la crise Covid. Au bout des trois jours d’exposition près de 16 000 visiteurs ont été enregistrés, un nombre finalement équivalent à l’édition de 2019. Il y avait 600 exposants comme en 2019, et ce nombre pourrait augmenter lors d’une prochaine édition. Un quart à un tiers des visiteurs sont ordinairement de l’agroalimentaire. 

Lire aussi : Des solutions d’emballage plus écologiques à Prod&Pack pour l’alimentaire

Cette année, Prod & Pack a aussi fait venir des visiteurs de la cosmétique, qui se rendaient aussi au salon voisin des fournisseurs de ce secteur. Cette année s’est caractérisée par un grand succès des conférences expliquant les perspectives en matière de cadres réglementaire. 

La chaîne de conditionnement Re-Use présentée était mixte, pouvant operculer des barquettes en fibres de cellulose et des barquettes en inox (avec un temps constaté de plusieurs secondes). Tous les acteurs du réemploi étaient réunis et la région Rhône-Alpes-Auvergne affichait son engagement dans la consigne et les filières de réemploi. Selon Sébastien Gillet, patron de GL Events, ce salon lyonnais est en synergie avec les salons CFIA, et se présente comme « plus technique et plus business pour les acteurs français » que le salon parisien All4Pack.

 

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio