Aller au contenu principal

Emballages
Carton et papier : comment la guerre en Ukraine impacte le marché ?

La guerre en Ukraine accentue la hausse des coûts de production de l’emballage carton et papier et provoque des difficultés d’approvisionnement.

© jon-moore

Entre la flambée du prix de l’énergie et des matières premières et les perturbations de transport et de logistique, le marché de l’emballage papier est sous pression. De quoi exacerber la hausse des prix et même causer des goulets d’étranglement partout en Europe.

Lire aussi : Papiers et cartons : flambée des prix malgré le regain de production

Envolée des coûts de production dans le sillage de la guerre en Ukraine

La production d’emballage papier et carton est une industrie à forte intensité énergétique. C'est particulièrement le cas pour les produits recyclés, qui représentent une part importante de l’emballage carton et papier en Europe et où l’énergie compte pour un tiers des coûts de production.

La guerre en Ukraine vient ainsi déstabiliser le marché de l’emballage papier. A noter que le gaz russe représente environ un tiers de l’approvisionnement européenne de gaz naturel. Les grands pays producteurs européens d’emballage carton et papier restent très dépendants du gaz russe comme l’Allemagne et l’Italie.

Cours du papier à sac kraft par PapArgus publié sur Commoprices.com

Des pénuries à prévoir ?

Les sommets de prix de l’énergie rendent la production de papier économiquement non viable. Début mars, de grands producteurs européens annonçaient déjà des arrêts de production. Sécuriser l’approvisionnement demeure donc crucial dans le secteur. Aujourd’hui, les entreprises continuent de s’approvisionner même à des prix élevés, même s'ils  sont couverts, cherchant à constituer des stocks. La hausse des prix devrait se poursuivre et va probablement répercutés sur tous les maillons afin d'éviter le risque de pénurie d'emballages due à des arrêts de production, précise Rabobank.

Envolée des prix des autres matières premières

Les prix des autres matières premières telles que la fibre, l'amidon et d'autres produits chimiques ne cessent aussi d’augmenter. Bien que l’amidon demeure un petit composant de la production d'emballages en papier, son prix et sa disponibilité pourrait peser sur la production. Le secteur européen des emballages papier et carton représente 30 % de la consommation européenne d'amidon de blé et de maïs.

Transport et logistique perturbés

Des retards de livraison et l’augmentation des coûts de transport ne sont pas à écarter. La pénurie de chauffeurs pourrait s'aggraver. De nombreux chauffeurs employés par les flottes de transport d'Europe de l'Est - qui desservent non seulement le marché local mais aussi le marché allemand - viennent d'Ukraine.

La baisse des envois vers la Russie pourrait limiter le manque en Europe
L'Europe ne dépend pas vraiment de l’offre de carton d'emballage en provenance de Russie, d'Ukraine ou de Biélorussie. La Russie exporte environ 200 000 tonnes de carton plat vierge vers l'Europe, mais ces volumes peuvent potentiellement être compensés par la hausse des capacités de production en Europe et dans le reste du monde. Au même temps, la Russie, l'Ukraine et la Biélorussie importent des volumes importants de carton, soit environ 15 % de la production européenne. Le fait que plusieurs producteurs de carton (par exemple Stora Enso, Mayr-Melnhof et Pankaboard) aient suspendu leurs livraisons vers la Russie, pourrait soulager quelque peu la pénurie actuelle sur le marché européen du carton.

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio