Aller au contenu principal

[Brexit] Porc : des hausses de prix à prévoir en 2021

 © DANIEL DIAZ de Pixabay
© DANIEL DIAZ de Pixabay

Fin 2020, l’UE et le Royaume-Uni ont finalement conclu un accord commercial garantissant des échanges sans droit de douane ni quota mais avec des coûts additionnels liés aux contraintes de la réglementation douanière. Le Royaume-Uni est autosuffisant à plus de 50 % en viande porcine selon AHDB. La consommation par habitant reste stable, d’environ 24,2 kg en 2019. Toutefois, la demande intérieure se concentre que sur certaines découpes, notamment la longe (bacon), le jambon fumé et l’épaule (saucisserie). En raison de la problématique d’équilibre carcasse, le pays devrait rester importateur net de produits porcins. Si le Danemark se place en tant que plus grand fournisseur de produits porcins vers le Royaume Uni, sa part dans les importations du Royaume-Uni a diminué, passant de 42 % en 1997 à 25 % en 2017, profitant à d’autres pays exportateurs comme l’Allemagne, l’Irlande et la Pologne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Petits veaux : exportations records en 2020 (màj)

En 2020, il y a 55 000 naissances de petits veaux laitiers de moins qu’en 2019, publie FranceAgriMer. Cette baisse de 2,…

A l'instar du coronavirus, la PPA provoque le chaos sur la scène internationale. © Vyashini Chokupermal
Peste porcine africaine : une crise socio-économique et géopolitique d’envergure mondiale
Brutalement arrivée en Chine en 2018, la peste porcine africaine, prédécesseur de la Covid-19, s’est rapidement propagée,…
 © VP
Viande de boucherie : hausse de 5,8 % des achats en 2020

Les achats des ménages de viandes de boucherie fraîches ont bondi de 5,8 % en 2020, par rapport à 2019, selon les données…

 © S.Bourgeois-archives
Jeunes bovins : le surstock lié à la crise est résorbé

Les prix des jeunes bovins restent à des niveaux très bas pour la période, mais tendent à se stabiliser. En effet,…

 © VP
Cheptel : 18,168 millions de bovins en France

Le cheptel bovin de la France au 1er janvier 2021 était estimé à 18,168 millions de têtes par FranceAgriMer,…

 © AMI
Belle progression du marché de la volaille et de la viande rouge bio en Allemagne

« Le marché du bio en Allemagne a progressé de façon fulgurante en 2020 », a déclaré Diana Schaack, analyste de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio