Aller au contenu principal

Brexit : le Parlement européen lance l’accord commercial définitif avec le Royaume-Uni

A une large majorité, les parlementaires européens ont voté l’accord établissant les termes de la coopération UE-Royaume-Uni. Malgré le retard de mise en œuvre du protocole du Brexit sur l’Irlande et l’Irlande du Nord.

Par 660 voix pour, 5 contre et 32 abstentions, le Parlement européen a ratifié mardi 27 avril l’accord de commerce et de coopération devant régir les nouvelles relations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. C’est en effet un accord provisoire du Brexit qui s’applique depuis le 1er janvier 2021, arrivant à échéance le 30 avril 2021.

« L’accord commercial sans quotas ni droits de douane entre l’UE et le Royaume-Uni est vu comme positif par les députés, rapporte le communiqué du Parlement européen. Il garantit des règles de concurrence équitables qui pourraient servir de modèle pour les futurs accords commerciaux, ajoutent les parlementaires. » C’est ce qu’ils ont exprimé en adoptant la résolution préparée par le groupe de coordination sur le Royaume-Uni et par la conférence des présidents.

Le vote tardif de l’accord s’explique par la décision unilatérale du Royaume-Uni de repousser les dispositions douanières relevant du protocole sur l’Irlande et l’Irlande du Nord. Les députés prient le gouvernement britannique d’appliquer pleinement les dispositions auxquelles il engage le pays, dont en matière de pêche, selon un calendrier établi conjointement avec la Commission européenne. « La ratification de l’accord n’est pas un vote de confiance aveugle dans la volonté du gouvernement britannique de mettre en œuvre nos accords de bonne foi, a souligné le rapporteur pour la commission du commerce international, Christophe Hansen (PPE, LU), plutôt une police d’assurance de l’UE contre toute nouvelle déviation unilatérale de ce qui a été convenu conjointement. » Il reste au Conseil de l’UE de conclure d’ici au 30 avril.

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio