Aller au contenu principal

Bovins maigres : les exports de femelles sont dynamiques

229 000 femelles allaitantes ont été exportées par la France sur les neuf premiers mois de l’année, rapporte l’Institut de l’élevage. C’est 7,5 % de plus qu’en 2018 et 29 % de plus qu’en 2014. « Dans le même temps, les exportations de mâles étaient stables par rapport à 2018, mais en repli de -5 %/2017 », précise l’Institut. Cet essor s’explique par un double phénomène. D’une part l’Italie se tourne de plus en plus vers cette catégorie d’animaux, plus légers, qui sont commercialisés dans la GMS en tant que génisses. De l’autre, le cheptel français subit une décapitalisation, les éleveurs gardent moins de génisses pour renouveler leurs troupeaux et en mettent davantage en vente.

Néanmoins, cet hiver, rien n’exclut une certaine morosité sur ce marché, les ventes de viande étant assez limitées de l’autre côté des Alpes depuis quelques mois. Les températures plus hivernales pourraient en revanche contribuer à relancer la consommation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio