Aller au contenu principal

Bel et Lesaffre, partenaires d’un projet de recherche sur les ferments

 © DR
© DR

L’industriel du lait Bel, et celui des levures Lesaffre, s’associent à projet de recherche sur le fonctionnement des écosystèmes microbiens utilisés dans l’industrie agroalimentaire. Ce projet se greffe sur les travaux informatiques déjà réalisés avec Bel par Abolis Biotechnologies, qui conçoit des procédés de production de molécules par fermentation. Il réunit Groupe Bel, Lesaffre, Abolis et le laboratoire Toulouse Biotechnology Institute (INSA Toulouse/CNRS/INRAE) sous la structure MetaPath qui abritera les travaux. Il est doté d’un budget total de 9,4 millions d’euros, étant financé à hauteur de 5 millions d’euros par le Programme d’investissements d’avenir (PIA).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Exportations
Exportation : ce qu’a changé le coronavirus
La pandémie de Covid-19 a amoindri les exportations de produits alimentaires. Elle a renchéri les tarifs de fret international…
Philippe Reutenauer, responsable de projets emballages écologiques à  Compagnie Léa Nature. © DR
Emballages « surdimensionnés » : Léa Nature s'explique

Les Marchés Hebdo : Que répondez-vous à la critique de Foodwatch qui dénonce le « …

Bel veut proposer une offre végétale pour chacune de ses marques cœur : The Laughing Cow®, Boursin®, Mini Babybel. © DR
L'industrie laitière verdit ses produits
Les farines légumineuses s’introduisent déjà dans des desserts de type lactés ou des recettes fromagères à travers le monde.…
Cybermalveillance, la Fevad et Google lancent un programme de formations gratuites. © Pixabay
Télétravail : connectés mais prudents !
À l’heure où de plus en plus d’entreprises optent pour le télétravail d’une partie de leurs équipes, l’office gouvernemental de…
 © Kersia
IK Investment Partners en passe d’acheter Kersia à Ardian

La société de capital-investissement IK Investment Partners annonce être entrée en discussions exclusives avec Ardian en…

Dans son pot de 400 g William Saurin reprend les codes des conserves de verre. © DR
William Saurin promeut la belle conserve écologique
La grande marque de plats cuisinés appertisés s’est associée à son fabricant de boîtes Crown. Elle communique sur l’écologie, la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio