Aller au contenu principal

Avril confirme entrer en négociation exclusive avec Bigard pour la cession d'Abera et Porcgros

Comme nous l'annoncions dans notre dernier hebdomadaire, Bigard s'apprête à reprendre les sociétés Abera et Porcgros, propriétés d'Avril.

© Guillaume Perrin

Dans un communiqué daté de ce 28 septembre, le groupe Avril confirme être entré en négociation exclusive avec le groupe Bigard pour la cession du contrôle des sociétés Abera et Porcgros, comme nous l'annoncions dans les colonnes de notre hebdomadaire le 24 septembre dernier.

Confi

 

Pour Avril, ce projet s'inscrit dans la dynamique de recentrage de ses activités industrielles autour de la transformation végétale, avec quatre axes prioritaires de développement : les ingrédients de spécialité, les produits de grande consommation, les énergies renouvelables, et les services & solutions à destination des exploitants agricoles, cultivateurs ou éleveurs. 

Dans les mains de Bigard, les sociétés Abera et Porcgros pourront "renforcer le partage d'expertises, offrant ainsi de nouvelles perspectives d'avenir pour le développement de leur outil industriel et la pérennité de leurs activités".

Il est prévu que le groupement de producteurs de porcs, Porc Armor Evolution, reste au capital d'Abera à hauteur de 15%, et les familles fondatrices (Pellosio, Brocheriou-Loy et Dagand) au capital de Porcgros à hauteur de 40%. Elles vont accompagner cette reprise majoritaire par le groupe Bigard. Cette opération assurera la continuité des débouchés aux éleveurs partenaires ainsi qu'aux filières Sanders, assure Avril.

La réalisation effective de cette opération est soumise à la consultation des instances représentatives du personnel et des salariés des deux sociétés, à qui le projet a été présenté ce 28 septembre, ainsi qu'à l'autorisation des autorités de la concurrence.

A l'issue de l'opération, qui devrait être finalisée à la fin de l'année 2021, Bigard détiendrait donc 85% d'Abera et 60% de Porcgros.

Pour l'heure, Avril indique que le processus est toujours en cours pour la cession de ses activités oeufs.

Lire aussi : Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril confirme entrer en négociation exclusive avec Bigard pour la cession d'Abera et Porcgros
Comme nous l'annoncions dans notre dernier hebdomadaire, Bigard s'apprête à reprendre les sociétés Abera et Porcgros, propriétés…
Egalim 2 : pas de contractualisation avec les grossistes ni sur les marchés aux bestiaux
La loi Egalim 2 n’oblige pas les éleveurs à contractualiser sur marchés de bétail vif. Elle maintient aussi le régime commercial…
Infographie abattages français
[Infographie] La Bretagne, première région d'abattage en France

Cette infographie s'appuie sur les données 2020 d…

Nouvelle salve entre Inaporc et Cooperl sur le financement de l’équarrissage
L’interprofession du porc et la première coopérative porcine campent sur leurs positions respectives quant à la Cotisation…
Décès de Jean-Pierre Kieffer
L’ex-président de l’OABA est décédé dans la nuit du 25 au 26 octobre.   
UFC-Que Choisir, Greenpeace et WWF France s'attaquent aux promesses des labels et signes de qualité alimentaires
UFC-Que Choisir, Greenpeace et le WWF France ont présenté le 28 septembre les résultats de leur étude sur la véracité et les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio