Aller au contenu principal

Résultats de l’observatoire national de restauration collective bio et durable
Augmenter la part du bio en maintenant les coûts, c’est possible

A 25% de bio en moyenne, les cantines ont un coût denrées moyen de 1,87€, selon l'observatoire.
© Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Lutte contre le gaspillage alimentaire (73%), menus végétariens (53%), utilisation de produits bruts et de saison (46%) et formation des équipes (33%) voici les quatre leviers cités en priorité pour maîtriser le coût des denrées par les 163 collectivités ayant répondu en ligne à l’Observatoire national de la restauration collective bio et durable 2019. En agrégeant les données d’Ecocert en cuisine, l’observatoire fait part d’un pourcentage de bio en valeur d’achat évoluant de 10,5% pour les lycées à 43,4% pour les administrations en passant par 19,6% pour les crèches. Au total, 69% de cet échantillon élitiste dépassent les objectifs de la loi Egalim quand 31% se trouvent en dessous des 20% de bio. Le coût des denrées moyen par repas, lui, évolue de 1,7€ pour les crèches à 2,71€ pour les administration en passant par 2,45€ pour les lycées. Et l’observatoire montre une légère augmentation du coût des denrées au-delà des 30% de bio.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le « pass sanitaire » obligatoire en restauration pour début août
Emmanuel Macron a annoncé le 12 juillet, lors de son allocution, la retenue du « pass sanitaire » obligatoire pour les cafés et…
Décès d'Hubert Garaud, ancien président de Terrena
Terrena annonce le décès d'Hubert Garaud, président du groupe coopératif de 2005 à 2018.
Quelques Légions d’honneur dans le secteur agricole et alimentaire
Le Journal officiel de la République française du 14 juillet 2021 contient quelques nominations sous le titre du ministère de l'…
Lancement d'un plan abattoir en trois volets
Le ministère de l'Agriculture annonce le lancement d'un plan abattoirs en trois volets : renforcer les contrôles, accompagner et…
Agneau : les prix restent baissiers malgré l’approche de l’aïd el Kebir
L'Aid El Kebir aura lieu aux alentours du 19 juillet prochain. Le marché de l'agneau français ne se montre pas frénétique pour le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio