Aller au contenu principal

Aliments d’allaitement : Bonilait investit 13M€ dans sa tour de mélange

Bonilait, leader de la poudre de lactosérum ré-engraissé, renforce ses capacités de production d’aliments d’allaitement grâce à sa nouvelle tour de production sur son site historique de Chasseneuil du Poitou (86).

Filiale de Sodiaal depuis 2014, Bonilait vient de mettre en route sa nouvelle tour de production d’aliments d’allaitement pour animaux d’élevage, Iris, à Chasseneuil du Poitou (86). Cet investissement de 13 millions d’euros accroit sa capacité de production qui passe de 35 000 à 50 000 t. L’unité, de 43 m de haut pour privilégier les transferts par gravité, est organisée en 5 niveaux dont deux à très haut niveau d’hygiène et tous les matériels dont la mélangeuse, sont en inox.

50% de ses matières premières sont issues du même site : l’entreprise, sèche en effet sur ce site historique le lactosérum issu des fromageries coopératives. « 80% d’un aliment d’allaitement est constitué d’ingrédients laitiers issus du groupe Sodiaal » chiffre même Ludovic Ducrocq, responsable R&D.

Jérôme Le Friec, qui dirige Bonilait depuis septembre ne cache pas ses ambitions à l’export pour les aliments d’allaitement. Il intervenait le 19 janvier dernier lors de l’inauguration de la nouvelle installation. « Le marché français reste naturellement fondamental pour nous, mais cette nouvelle capacité de production nous offre de vraies opportunités pour nous renforcer sur les marchés ou nous sommes déjà présents comme la Chine et pour nous développer ». Pour ce segment, l’entreprise vise notamment l’Asie ou elle travaille depuis longtemps via des distributeurs, l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient.

Outre les aliments d’allaitement, les aliments liquides et les produits nutritionnels destinés aux marchés de la nutrition animale, l’entreprise possède une position dominante au niveau international sur les poudres de lactosérum ré-engraissés. Elle a réalisé en 2022 un CA de 196 M€ dont 65% à l’export.

 

 

 

Les plus lus

vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Egalim 3 : le projet de loi du député Descrozaille en procédure accélérée
Le gouvernement a engagé une procédure d’examen accélérée le 21 décembre 2022 sur la proposition de loi visant à compléter Egalim…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio