Aller au contenu principal

Du jamais vu en période de paix
Aide alimentaire : 1 Français sur 10 y a eu recours en 2020

Le dernier rapport du Secours Catholique dresse un état des lieux alarmants de la précarité alimentaire.

© Aaron Doucett on Unsplash

Jusqu'à 7 millions de personnes auraient eu recours à l'aide alimentaire en 2020, estime le Secours Catholique dans son dernier rapport. C'est 10 % de la population, "du jamais vu en tant de paix" alerte l'organisation.

Le manque d'argent est bien la première cause des difficultés en matière d'alimentation : les ménages les plus touchés sont ceux aux plus faibles ressources, notamment quand le niveau de vie est inférieur à 600 €. Mais certains ménages avec des ressources plus élevées sont aussi touchés, car leurs budgets sont très contraints avec des dépenses souvent incompressibles (loyer et charges, transport, santé, pensions alimentaires, remboursement de dettes...) qui ponctionnent trop fortement leurs ressources. "Ils doivent alors choisir entre régler les factures et demander de l’aide aux associations pour manger, ou se nourrir mais s’endetter et cumuler des impayés" explique le Secours Catholique.

Hausse des demandes avec la pandémie

Les demandes d'aides alimentaires ont progressé en 2020 à cause de la crise sanitaire, notamment pour les familles avec enfants et les jeunes de moins de 25 ans (+6 points sur un an). Les principaux facteurs de fragilité sont la présence d'enfants, la monoparentalité et l'existence d'impayés.

© Secours Catholique

Le Secours Catholique milite pour un accès à une alimentation durable et de qualité pour tous

Le Secours Catholique présente des proposition pour un accès à une alimentation de qualité, notamment la généralisation des tarifs sociaux dans la restauration collective, tout en appuyant le développement de filières d'approvisionnements durables et locales. Dans le cadre du plan de relance, des opérations de soutien au développement de l'aide alimentaire ont été menées, l'association demande de garantir ce soutien das la durée. L'alimentation est aussi a aborder par le prisme des territoires, avec des programmes adaptés localement, en articulant court terme et long terme et surtout en donnant des moyens pour que les personnes concernées prennent en main ces politiques.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio