Aller au contenu principal

Pour un effet levier de 1,1 milliard d’euros
99 millions d’euros débloqués pour la montée en gamme

Signature de l'Inaf hier au ministère de l'Agriculture.
© Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

Un fonds de garantie a été créé par Paris et l'Europe pour financer des projets « durables et responsables » et la montée en gamme de l'agriculture française à hauteur de 1,1 milliard d'euros, a annoncé hier Didier Guillaume. « L'Inaf (Initiative nationale pour l'agriculture française) est un dispositif de garantie alliant des ressources nationales à hauteur de 54 millions d'euros et du Fonds européen d'investissement (FEI) pour 45 millions d'euros », a expliqué Pier Luigi Gilibert, directeur général du FEI, dont l'actionnaire majoritaire est la Banque européenne d'investissement (BEI). Ce 1,1 milliard correspond à un effet levier de 11 à partir des 99 millions d'euros cumulés de la France et du FEI. Le montant fait partie des 5 milliards d'euros du volet agricole du Grand plan d'investissement promis par le président Emmanuel Macron. Quatre banques ont été sélectionnées pour distribuer ces prêts : le Crédit Mutuel, Arkéa, la Banque Populaire et le Crédit Agricole. Elles monteront les premiers dossiers « dans quelques semaines, début 2020 », a assuré Didier Guillaume. « L’initiative catalysera les investissements des agriculteurs français pour accompagner notamment nos ambitions sur la transition agro écologique et l’installation des jeunes », a déclaré le ministre de l’Agriculture, indiquant que sur les quatre prochaines années, 10 000 agriculteurs seraient accompagnés, pour un financement moyen de 110 000 euros.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

PAC : La Fnab quitte le CSO
La Fnab a quitté le 21 mai au matin le Conseil supérieur d'orientation présidé par le ministre de l'Agriculture, qui doit…
Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio